NEUFCHÂTEAU

PHOTOS & VIDÉOS | Incendie à Neufchâteau: la rue principale fermée à toute circulation

Les habitants et riverains du centre-ville ont été évacués et rassemblés dans la salle du conseil communal de Neufchâteau dans le courant de la nuit.

La phase communale d’urgence ainsi que le plan d’intervention médicale ont été déclenchés à Neufchâteau dans la nuit de dimanche à lundi pour un début d’incendie dans un immeuble, a indiqué par voie de communiqué le bourgmestre Dimitri Fourny. Si les dégâts sont conséquents, il n’y a aucune victime à déplorer.

Les services d’incendie et la police ont été avisés d’un début d’incendie à 2 heures du matin, dans le centre-ville de Neufchâteau, dans un immeuble de la rue Franklin Roosevelt. C’est une habitante de l’un des logements touchés qui a donné l’alerte. Elle a été réveillée en pleine nuit par le bruit d’une explosion. Quand elle a ouvert la porte de sa chambre elle pouvait déjà voir des flammes dans la cage d’escalier. 

Les pompiers sont arrivés rapidement dans le centre ville. Ils revenaient d’une précédente intervention à Verlaine. Les faits ont incité le bourgmestre à déclencher la phase communale d’urgence ainsi que le plan d’intervention médicale.

Le feu s’est rapidement propagé aux habitations voisines et quatre bâtiments ont été touchés si bien que les dégâts matériels sont «très importants», selon Dimitri Fourny. Toutefois, les pompiers ont pu «limiter la propagation de l’incendie à ces quatre immeubles», et «aucune victime n’est à déplorer». Un travail qui a pris deux heures. Les pompiers ont ensuite éteint le foyer central vers 6h30.

C’est le cœur historique de Neufchateau qui a été touché. Deux habitations et deux commerces, dont une boulangerie, ont été détruits par le feu. "Ce sont des habitations extrêmement anciennes", a expliqué Dimitri Fourny.

Le bourgmestre précise que les personnes concernées par cet incendie bénéficient d’une prise en charge psychosociale. Les habitants et riverains évacués ont été rassemblés dans la salle du conseil communal. Deux familles doivent être relogées. L'une va bénéficier d'un logement d'urgence, tandis que l'autre a pu être accueillie chez des proches.

Une cinquantaine de pompiers étaient toujours déployés vers 9h ce lundi matin, a indiqué le bourgmestre. "Le feu a été maîtrisé, mais nous restons préoccupés par la stabilité des édifices ravagés", a-t-il ajouté.

L'origine du feu n'a pas encore été déterminée, mais elle semble être accidentelle, indique le bourgmestre.
Des experts doivent maintenant évaluer la stabilité des bâtiments afin de donner le feu vert pour rouvrir la circulation dans le centre-ville. "Celle-ci sera fermée jusqu'au moins midi, mais il est possible qu'elle le demeure jusque dans l'après-midi", a déclaré M. Fourny. Des déviations ont été placées à partir de Verlaine et Hamipré et les poids lourds sont déviés par des itinéraires bis.

MISE À JOUR

Lundi après-midi, un expert a vérifié la stabilité des bâtiments touchés. Là où le foyer de l'incendie était le plus intense, la structure de la bâtisse est fortement touchée. Des poutrelles métalliques ont subi de gros dégâts. Le mur mitoyen séparant Cré-Ardenne de l'arrière de la boulangerie est lui aussi fortement endommagé. L'expert ne peut garantir la stabilité des bâtiments. La Commune de Neufchâteau ne veut prendre aucun risque. Par conséquent, le bourgmestre Dimitri Fourny nous informe que la rue Franklin Roosevelt qui traverse Neufchâteau restera fermée à toute circulation, même piétonne. Les déviations mises en place la journée restent donc d'actualité. Reste à déterminer s'il suffira de renforcer les bâtiments où s'il faudra en abattre.