Fin 2016, Marie-Catherine et Nicolas le Hardÿ reprennent la ferme familiale avec l’ambition de continuer à l’exploiter mais de manière différente.

Après deux ans de réflexion, ils passent au bio avec le désir d’aller encore plus loin. C’est ainsi qu’ils en arrivent à la permaculture, concept qui rejoint tout à fait la philosophie de vie qui leur correspond. Depuis, ils mettent tout en place pour recréer une véritable biodiversité sur leur domaine. Cela va de la plantation de haies le long des routes, à la mise en place d’un poulailler mobile afin d’optimaliser les bienfaits de la fiente et de permettre le nettoyage des prairies par les poules, en passant par les moutons qui entretiennent les vergers, par les vaches pour la production de fumier et par la création d’un grand potager et d’une serre… Marie-Catherine et Nicolas mettent en place des événements comme des portes ouvertes plusieurs fois par mois permettant aux personnes qui le souhaitent de venir chercher ce qui les intéresse (légumes…). Sont déjà programmés également, des rendez-vous thématiques pour expliquer comment ce système fonctionne et ses bienfaits sur la nature, des formations pédagogiques autour du potager, des approches pour les enfants, des stages… Le programme complet se trouve sur le site. Il est certain que nos hôtes ne manquent pas d’idées ni de projets. Au cœur de la ferme, un grand gîte de 10 à 15 personnes est prêt à accueillir des groupes désireux de vivre quelques jours en mode «détox» dans le contact avec la nature, les choses saines et les produits locaux. Tout est donc mis en place pour oublier le rendement et privilégier la qualité et le respect de la nature. La ferme de Linciaux participera, en juin prochain, à la semaine bio. Une occasion pour tous de venir découvrir ce qui s’y fait!

Linciaux, 2 – 0497 44 99 60

www.fermedelinciaux.be