Qui va piano, va sano…

EdA

Voilà une artiste qui a fait toutes ses gammes à Charleroi… Déjà un beau parcours et un avenir prometteur pour Véronique Delcambre, pianiste de grand talent! Son prochain concert? Le 18 février à la Maison Lismonde de Linkebeek avec sa formation 'Techno Trio'! On a hâte!

Le petit village de Liberchies regorge de grands talents… La preuve en la personne discrète, sensible et sympathique de Véronique Delcambre. La jeune femme vit et respire 'musique' depuis toute petite… «Mes parents ont toujours écouté de la musique classique à la maison. Je suis rentrée à l’Académie de Gosselies dès mes 6 ans. J’ai commencé le solfège, le piano et la danse classique… J’ai également commencé le violon en parallèle et la musique de chambre vers mes 14 ans. J’avais envie de partager la musique et ces deux disciplines m’ont permis de jouer en groupe… » Après avoir fait ses gammes à Charleroi, Véronique a enchaîné un cursus au Conservatoire Royal de Mons dans la classe de Rosella Clini avant d’entamer un postmaster au Conservatoire Royal de Gand en musique contemporaine. «J’y ai fait de belles rencontres. Notamment mes professeurs issus de l’ensemble Ictus, qui m’inspire toujours aujourd’hui. De là, j’ai notamment mis sur pied un duo avec la saxophoniste Yukari Uekawa, mais aussi le Techno Trio avec les frères De Bruycker avec qui je me produis régulièrement, ou encore le duo 'Assonance' avec la flûtiste Sara Baldini… J’aime aussi collaborer avec des danseurs. Pourquoi pas, d’ailleurs, monter un spectacle bientôt? «Entre ses nombreux concerts, ses cours en tant que professeure de musique et sa vie de famille, Véronique trouve le temps de travailler son instrument entre 2 et 6 heures par jour! Chapeau, l’artiste!