Voilà bientôt 40 ans que Jean-Pierre Eloir a brassé sa première bière montagnarde dans d’anciennes cuves, adaptées, de machines à laver!

Naissait alors une micro-brasserie fruit d’un savoir-faire désormais transmis, à plus grande échelle, à sa fille Nathalie et son compagnon Georges. Mais si la réputation actuelle des bières de l’Abbaye des Rocs a largement dépassé les frontières de la Belgique, on n’a pas pour autant oublié ici la passion artisanale des premières heures. Et on a aussi envie de la transmettre à tous les amateurs de bières authentiques. Responsable du marketing, Margot Robillard nous explique: «Nous aimerions créer une pico-brasserie collaborative dans les bâtiments de l’ancien moulin d’Audregnies en restaurant les premières cuves bricolées par Jean-Pierre. Dans le but de permettre ensuite à qui le désire de créer son propre brassin, en quantité limitée, à l’occasion d’une journée encadrée par Nathalie ou Georges. Un groupe d’amis, un club, une association, une famille pourraient ainsi, en fonction de leurs goûts, choisir les ingrédients de base dans une salle de présentation et ensuite participer à toutes les étapes de la fabrication. Sans oublier la création d’une étiquette personnalisée. Cinq semaines après cette journée de travail collectif, on pourra disposer de sa bière en bouteilles de 33 ou 75 cl ou même en fûts». Pour mener à bien ce savoureux projet finalement très citoyen, les brasseurs ont mis en ligne une plate-forme de financement participatif. En fonction de l’importance des différents dons, plusieurs cadeaux sont prévus. Margot ajoute: «On peut aussi verser de l’argent en liquide dans l’urne disponible lors des Apéros dominicaux qui se tiennent ici de 11 h à 14 h. Mais impérativement avant le 3 mars, date limite pour notre opération».

www.miimosa.com ou 0479 46 16 20