Le carnaval est bien vivace à Villers-la-Ville puisqu’il a lieu depuis 1972. C’est en 1976 qu’ont été créés, les Bossus de Ramipont par Bernard Janssens.

Depuis lors, la société folklorique participe tous les ans aux activités carnavalesques. Ils n’ont pu prendre la dénomination de «Gilles», car c’est une marque déposée. Il n’empêche, ils reprennent exactement les mêmes traditions que leurs homologues binchois, tant au niveau des costumes que des musiques. «L’objectif de Bernard Janssens était de mettre en place quelque chose de structuré. C’est ainsi que l’association a vu le jour. Dès la première année de participation, nous comptions une vingtaine de membres dans notre association. Cela n’a fait que grandir au fil des années puisqu’aujourd’hui, nous comptons environ 90 personnes qui défilent sans compter les nombreux bénévoles qui nous suivent lors du cortège. Nous respectons les traditions des gilles, avec notamment les musiques qui sont bien codifiées. Il y a 27 airs de gilles différents. Par contre, nous sommes moins stricts que nos homologues binchois. Chez nous, il n’est pas indispensable d’habiter Villers-la-Ville pour faire partie de la société » explique le secrétaire Jean-Louis Leupe. Un carnaval, cela ne s’improvise pas, les réunions se succèdent dans les semaines précédant l’événement: mesure des costumes, remise officielle des costumes, soumonces, répétition en batterie,… «Nous nous tournons également vers les enfants. Une semaine avant le carnaval, nous faisons le tour des écoles de l’entité pour expliquer aux enfants la signification de la tradition ». Cette année, le rondeau final aura lieu au sein l’abbaye de Villers. Rendez-vous le 11 février pour vivre l’événement.

Les Bossus de Ramipont J-Louis Leupe, secrétaire 0477 55 28 73 jean-louis-leupe@voo.be users.skynet.be/lesbossusduramipont/bossu.htm