La Hesbaye vue du spectre d’un chimiste

Thierry Salmon imprime lui-même ses photos grâce à des encres pigmentaires carbones qu’il fabrique. Il vient d’exposer à Waremme la semaine dernière. ÉdA

Chimiste et photographe, Thierry Salmon souffre de daltonisme. Cette particularité se reflète jusque dans ses œuvres photographiques.