FOOTBALL

Plaqué par un de ses joueurs, le président se venge publiquement

Le président d’un club de D4 paraguayenne n’a pas apprécié de se faire larguer par un de ses joueurs. À tel point qu’il en a déchiré son contrat.

C’est une histoire peu banale qui secoue (et amuse) l’Amérique du Sud. Au Paraguay, un trio amoureux fait ainsi beaucoup parler de lui dans le monde du football depuis qu’un selfie du président de Rubio Nu, un club de D4, au lit avec un de ses joueurs a fuité sur internet.

Depuis lors, l’agent de Bernardo Gabriel Caballero aurait conseillé à son protégé de quitter le club... et son président Antonio Gonzalez. De quoi provoquer la colère de ce dernier.

«Je vais être sincère, Bernardo est une personne qui était avec moi à Rubio Ñu, il était très spécial pour moi, a ainsi confirmé Antonio Gonzalez au journal paraguayen «Hoy». Nous étions en couple. Il avait le droit à tous les privilèges: des voitures qu’il n’aurait jamais imaginé conduire, comme Mercedes Benz, Land Cruiser, Prado et Hilux. Et d’un coup, une vieille folle est arrivée (l’agent du joueur, ndlr) et il a dû quitter le club. Il a trouvé refuge auprès de cette putain de vieille merde. À partir de là, j’ai pris certaines décisions pour qu’il ne soit plus accepté dans le club.»

Vidéo à l’appui, le président du club de D4 a ainsi viré son ancien compagnon d’une façon très théâtrale, en déchirant son contrat. Et en lui adressant un dernier message: «Oublie le football.»