BEAURAING

Décès d’un jeune Afghan au centre Fedasil de Pondrôme: une personne sous mandat d’arrêt

Décès d’un jeune Afghan au centre Fedasil de Pondrôme: une personne sous mandat d’arrêt

ÉdA – Florent Marot

Un homme a été placé sous mandat d’arrêt du chef d’homicide volontaire à la suite du décès d’un Afghan de 17 ans, survenu mardi soir après une bagarre au centre Fedasil de Pondrôme.

L’auteur présumé du meurtre, «assez jeune», comparaîtra vendredi devant la chambre du conseil de Dinant qui décidera de son maintien ou non en détention préventive. «On ne communique par ailleurs pas davantage sur les circonstances des faits», a précisé la procureur de division de Dinant.

Les deux autres personnes qui ont été privées de liberté ont été libérées mercredi et ont pu rejoindre le centre, où elles ont été changées de chambre.

Mardi soir vers 19h00, une bagarre a éclaté au centre Fedasil de Pondrôme. La victime est morte à l’hôpital après avoir reçu un coup au niveau du cœur porté avec une arme tranchante. «Il y a peut-être bien eu un ou deux autres coups supplémentaires mais c’est celui-là qui a été fatal», a précisé le parquet de Namur.