HUY

Elle avait tenté d’envoyer une amie passer le permis de conduire à sa place

Elle avait tenté d’envoyer une amie passer le permis de conduire à sa place

permis de conduire EDA

Une habitante de Linter dans le Brabant flamand a comparu jeudi devant le tribunal correctionnel de Huy pour répondre de faits d’usurpation d’identité et de tentative d’escroquerie commis dans le cadre de l’obtention d’un permis de conduire.

La dame qui avait échoué plusieurs fois à l’examen du permis pratique avait tenté d’envoyer une amie pour passer l’examen à sa place.

Les faits s’étaient déroulés le 8 juin 2016 au centre d’examen du permis de conduire de Huy. Une dame s’était présentée munie de documents d’identité dans le but de passer l’examen pratique du permis de conduire. La préposée à l’accueil avait constaté que les documents ne correspondaient pas à la personne qui se trouvait devant elle.

La dame avait alors pris la fuite mais sa plaque d’immatriculation avait été relevée. L’enquête avait démontré qu’elle agissait pour le compte de la prévenue et qu’elle avait tenté de passer l’examen à sa place.

Cette manœuvre frauduleuse est considérée par le parquet comme une usurpation d’identité et même comme une tentative d’escroquerie. Le substitut a requis une peine de 80 heures de travail ou 6 mois de prison contre la prévenue qui présente des antécédents spécifiques en matière de faux.

L’avocat de la prévenue a sollicité une peine de travail pour sa cliente qui aurait commis ces faits pour faire face à d’importantes difficultés de se déplacer après plusieurs échecs consécutifs à l’examen du permis de conduire.

Le jugement sera prononcé le 8 mars.