FOOTBALL

VIDÉO | Soulier d’or: les louanges de Preud’homme pour Vormer

Ruud Vormer peut compter sur les félicitations de son ancien coach à Bruges.

Ruud Vormer a reçu mercredi soir le Soulier d’or. Une récompense «méritée pour tout ce qu’il a fait durant 3 ans à Bruges, estime Michel Preud’homme, qui était présent au Palais 12. «C’est le genre de Soulier d’or qui gagne sur le long terme, pas comme Izquierdo (NDLR: l’ancien Brugeois sacré l’an dernier) qui peut le gagner sur une saison.»

MPH loue notamment la mentalité du médian néerlandais. «C’est un joueur très intelligent, parce qu’il a évolué. Quand il est venu de Hollande, c’était un 6, on en a fait un 8, avec beaucoup d’infiltrations, de buts et d’assists. Et il a une mentalité exceptionnelle. Il vient tous les matins à l’entraînement avec le sourire.»

Bravo à Mazzù

Ce n’est pas le premier joueur passé entre les mains de Preud’homme qui chausse la godasse dorée. Il y a eu Conceiçao, Jovanovic, Izquierdo, Witsel, Defour. «Parfois on réussit, parfois on rate. Vormer, c’était un transfert qui ne coûtait pas cher du tout. On essaye d’améliorer tous les joueurs. On l’a fait avec lui, Izquierdo et d’autres aussi mais ça ne marche pas toujours», souligne le Soulier d’or 1987 et 1989.

L’ancien entraîneur de Bruges, de Gand et du Standard a aussi eu un mot pour Felice Mazzù, désigné Entraîneur de l’année! «Je le voyais aussi comme mon successeur à Bruges l’été passé... Cette récompense est entièrement méritée.»