BASKET

NBA: LeBron James sauve encore Cleveland, Houston entrevoit la première place

NBA: LeBron James sauve encore Cleveland, Houston entrevoit la première place

LeBron James écrase tout sur son passage. AFP

En NBA, il y a un «King» actuellement: LeBron James. Ses records ne se comptent plus. La star de Cleveland a encore sauvé les Cavaliers, mardi face à Minnesota.

Il s’est multiplié aux quatre coins du terrain jusqu’à aligner au final un triple-double: 37 points (16/22 aux tirs), 15 passes décisives, 10 rebonds. Non content d’une fiche de stats stratosphérique, il a réussi le tir de la victoire au coup de sirène qui sanctionnait la fin de la prolongation. Cleveland arrachait ainsi la victoire 140-138 au terme d’un match exceptionnel dans l’exercice des tirs à distance. Les deux franchises ont rentré ensemble 40 tirs à 3 points (21/41 par les Cavs et 19/33 par les T-Wolves), nouveau record de la NBA en un seul match.

Houston a signé un 6e succès consécutif. Les Rockets sont venus s’imposer à Miami 101-109. Là encore, la victoire doit beaucoup à une individualité: James Harden. «The Beard» a planté 41 points (6 ast, 4 rbs). Chris Paul, le distributeur, a lui aussi été remarquable comme en témoignent ses 24 points, 7 assists et 7 rebonds. Cette 13e victoire en 15 matchs place Houston dans l’ombre du champion en titre Golden State. Les Warriors, qui ont perdu 4 de leurs dix derniers matchs, présentent le bilan de 41 victoires-13 défaites. Les Rockets sont revenus à 40 victoires-13 défaites.

La plus belle série actuelle de victoires appartient à Utah. Les Jazz ont aligné un 7e succès, 88-92 à Memphis. Le meneur espagnol Ricky Rubio a retrouvé son meilleur niveau (29 pts, 8 rbs, 3 ast). Ce n’est pas étranger au renouveau de l’équipe de Salt Lake City. Elle occupe la 10e place à l’Ouest (26 v-28 d) et peut de nouveau rêver de play-offs.

Une autre équipe peut y croire: Detroit. Les Pistons, 9es à l’Est, présentent le meilleur bilan sur les cinq dernières rencontres dans leur Conférence. Mercredi, ils ont défait Brooklyn 115-106 et porté à cinq le nombre de leurs victoires consécutives. L’arrivée de Blake Griffin porte ses fruits. L’ancien Clipper est désormais le leader de l’attaque (25 pts, 7 ast) ce qui laisse l’autre intérieur Andre Drummond se régaler dans son exercice favori: la prise de rebonds (27 dont 7 offensifs contre les Nets). L’équipe de Detroit retrouve un bilan positif (27 v-26 d). Philadelphie, 8e, ne la devance que d’un souffle (26 v-25 d).

Le chiffre du jour est peut-être celui de 48. Soit l’écart réalisé par San Antonio lors de son succès à Phoenix (81-129). Les Spurs ont fait l’essentiel dans le premier quart (9-28) et atteignent la mi-temps sur la marque éloquente de 31-69. Gregg Popovich a pu faire tourner son effectif. Ses treize joueurs ont joué au moins 11 minutes. San Antonio s’accroche à la 3e place à l’Ouest (35 v-21 d). Phoenix a concédé sa 4e défaite de la saison par au moins 40 points d’écart.

Fait rare, une rencontre a dû être reportée. La Nouvelle-Orléans n’a pu accueillir Indiana en raison d’une fuite dans la toiture lors d’une forte averse ce qui a provoqué de l’humidité sur le terrain..