Mons: des conseils communaux bientôt plus sereins?

Le salon gothique de l'hôtel de ville de Mons sera-t-il le théâtre de débats dignes de son cadre dans les prochains mois? Ugo PETROPOULOS

Une réunion entre les six chefs de groupe du conseil communal de Mons s'est tenue aujourd'hui, pour tenter d'apaiser les esprits.

Le mois dernier, la tension avait sans doute atteint son paroxysme au conseil communal de Mons. Après plus d'un an et demi d'ambiance délétère et de réunions durant à n'en plus finir, la réunion du mois de janvier avait franchement tourné à la bagarre de cours de récréation, voyant le groupe Ecolo excédé de la baston entre PS et MR quitter pour la première fois une séance du conseil communal, qui fut suivie d'une interruption de séance.

Suite à cette séance, et afin de tenter de ramener de la sérénité au sein du conseil communal, les chefs de groupe des six partis ou tendances représentés au conseil communal se sont réunis ce mardi 6 février avec le Bourgmestre Elio Di Rupo pour examiner les modalités de fonctionnement du conseil communal de la Ville de Mons.

"Cette réunion s’est déroulée de façon sereine et constructive", selon un communiqué commun du bourgmestre et des six chefs de groupe.

Il a été unanimement convenu que, outre les questions éventuelles des citoyens en début de séance, une demi-heure sera réservée aux questions d’actualité.

Concrètement, chaque groupe politique bénéficiera de deux minutes pour interpeller le collège, le collège aura deux minutes pour répondre et les groupes une minute pour la réplique.

Ensuite, les chefs de groupe se réuniront une semaine avant le conseil communal pour examiner l’ordre du jour complémentaire et décider de ce qui peut être exprimé en termes de questions écrites, questions orales, d’interpellations et de points ajoutés à l’ordre du jour. De quoi mettre fin à un jeu de motions, contre-motions, refus de motion...qui empoisonnait les derniers débats.

Deux séance en décembre

Enfin, sauf dossier important, chaque point sera discuté dans un "laps de temps raisonnable" qui devrait avoisiner une dizaine de minutes. Reste à voir si tout le monde aura la même appréciation du concept "dossier important".

Il a également été décidé que deux séances du conseil communal seront organisées au mois de décembre : une réservée uniquement aux différents budgets (Ville, Régie foncière et CPAS) et une autre pour l’ordre du jour classique et complémentaire.

Pour finir, lorsque le PV du Conseil communal est communiqué, les PV des trois collèges précédents seront rendus disponibles aux conseillers communaux via Plone (Plate-forme informatique de gestion des dossiers de la Ville). C'était une demande récurrente de la part des conseillers de l'opposition, qui avait perdu l'accès à ces PV.

Le collège avait restreint leur accès en raison de fuites dans la presse à propos de dossiers qui n'étaient pas encore inscrits à l'ordre du jour du conseil communal. Les conseillers pouvaient consulter les PV uniquement au secrétariat communal durant les heures d'ouverture et devait payer s'il souhaitait emporter une copie (15 centime l'unité).

Ces mesures, acceptées par toutes les parties, permettront-elles d'élever le niveau des prochains débats? Premier test grandeur nature le 19 février, date du prochain conseil communal