CINÉMA

«Gaston Lagaffe» au cinéma: voici la bande-annonce…

«Gaston Lagaffe» au cinéma: voici la bande-annonce…

L‘affiche du film qui sortira en France et en Belgique le 4 avril. -

La sortie est annoncée le 4 avril. Voici la bande annonce du film «Gaston La gaffe», adaptation de la BD cultissime d’André Franquin par le réalisateur (et acteur) Pierre-François Martin-Laval (ex-Robin des Bois).

Alors que «Les aventures de Spirou et Fantasio» sortent ce 21 avril en France et chez nous, voici donc la bande-annonce de l’adaptation d’une autre BD mythique de l’école franco-belge «Gaston Lagaffe », annoncée pour le 4 avril.

Dans le rôle principal Théo Fernandez (l’un des jeunes Tuche, prénommé Donald). À la réalisation, Pierre-François Martin-Laval, qui a déjà signé «Profs» et joue le rôle de Prunelle, à qui Gaston donne tant de fil à retordre.

Ce teaser nous permet de retrouver (sans qu’aucun soit ressemblant, mis à part Gaston) les principaux personnages de la série comme M’oiselle Jeanne (Alison Wheeler), l’agent Longtarin (Arnaud Ducret) ou Monsieur de Mesmaeker (Jérôme Commandeur).

En 2017, Gaston a fêté les 60 ans de son apparition dans les pages du journal de Spirou. Employé de bureau inventif mais paresseux et complètement inadapté à la vie de bureau, Gaston est devenu un anti-héros emblématique qui a marqué des générations. On retrouvera apparemment dans le film sa mouette rieuse et ou célèbre Gaffophone. On pourra voir aussi ses 1001 manières de faire la sieste à l’insu de sa hiérarchie.

Difficile de juger sur un teaser si ce sera ou non une réussite. On ne peut pas dire que le cinéma français ait réussi ses récentes tentatives d’exploitation des classiques de «l’école de Marcinelle» (Lucky Luke, Benoît Brisefer, Petit Spirou...) On se contentera donc de ce qu’on nous laisse voir.

En 1981 sortait une première tentative d’adaptation: «Fais gaffe à la gaffe»

Ce n’est pas la première adaptation de Gaston puisqu’en 1981 était sorti «Fais gaffe à la gaffe», dont le héros s’appelait G!

Un film un peu mou et qui fut globalement un échec critique et commercial. Franquin lui-même ne souhaitait pas que sa bande dessinée soit portée au cinéma.

Il autorisa l’utilisation des gags et situations, mais pas en tant qu’adaptation de Gaston, interdisant notamment l’usage des noms de ses personnages.

Les producteurs contournèrent ce refus en se rapprochant le plus possible de l’univers de la BD. Gaston fut renommé «G», Prunelle «Prunus» (joué par Daniel Prévost), Mademoiselle Jeanne «Pénélope» (c’était Marie-Anne Chazel) et M. De Mesmaeker «Mercantilos» (Marco Perrin) 1.

Le fameux Gaffophone lui-même, fidèlement reproduit, avait été rebaptisé «la Gaffinette».

Un film quasi inconnu et introuvable en DVD, seules des K7 VHS circulent entre les fans, il y a quelques extraits sur Youtube. Voici la bande-annonce.