BRUXELLES

VIDÉO | Incendie rue Haute à Bruxelles: l’acte criminel pas exclu

VIDÉO | Incendie rue Haute à Bruxelles: l’acte criminel pas exclu

Le parquet a ouvert une enquête et un expert en incendie a été désigné. -

Une enquête a été ouverte dans le cadre de l’incendie qui a eu lieu à la rue Haute à Bruxelles, hier. L’acte criminel n’est pas à exclure. Tous les habitants avaient dû être évacués de l’immeuble, une dizaine d’entre eux avait dû se réfugier sur le toit.

Le parquet de Bruxelles a ouvert une enquête concernant l’important incendie qui s’est produit lundi dans un immeuble de la rue Haute à Bruxelles. L’acte criminel n’est pas exclu, selon les premières conclusions de l’expert en incendie, indique ce mardi le parquet de Bruxelles.

L’incendie s’est produit lundi vers 10h au cinquième étage d’un immeuble de quinze étages de la rue Haute. Deux chambres ont été entièrement détruites et les pièces adjacentes ont subi d’importants dégâts d’eaux et de fumées. En raison de la chaleur, des fenêtres ont également explosé aux sixième et septième étage.

Treize personnes qui voulaient fuir d’importants dégagements de fumée, se sont réfugiées sur le toit du bâtiment, d’où elles ont été évacuées par les pompiers. Ces derniers ont par ailleurs procédé à l’évacuation de tous les habitants de l’immeuble.

Le parquet a entre-temps ouvert une enquête et un expert en incendie a été désigné.

«Selon ses premières constatations, l’hypothèse d’un acte criminel ne peut pas être exclue. Une conduite d’eau du chauffage central a explosé dans l’appartement où le feu a pris mais il est encore trop tôt pour affirmer que la cause de l’incendie est due à un problème de chauffage,» indique Denis Goeman, porte-parole du parquet.