TENNIS

La Coupe Davis, c’est déjà fini pour la Suisse

La Coupe Davis, c’est déjà fini pour la Suisse

Adrian Bodmer n’est classé qu’à la 485e place mondiale. AFP

Contrainte de composer sans ses deux stars Roger Federer et Stan Wawrinka, la Suisse est déjà éliminée de la Coupe Davis.

Le Kazakhstan s’est qualifié pour les quarts de finale de la Coupe Davis de tennis aux dépens de la Suisse, menée 3-0 après le double, ce samedi à Astana.

Après les victoires en simples de Mikhail Kukushkin (ATP 73) et Dmitry Popko (ATP 231), respectivement face à Adrian Bodmer (ATP 485) et Henri Laaksonen (ATP 123), la paire composée de Timur Khabibulin et Aleksandr Nedovyesov a en effet apporté le point décisif face à Marc-Andrea Huesler/Luca Margaroli, qui ont vendu chèrement leur peau, 6-4, 6-4, 3-6, 6-7 (5/7), 6-3.

Privés de leurs joueurs vedettes Roger Federer (ATP 2) et Stanislas Wawrinka (ATP 15), les Suisses n’ont pu surmonter leur inexpérience pour inquiéter des Kazakhs, déjà vainqueurs des Helvètes, sans Federer, en 2010 en barrages du groupe mondial.

Kukushkin avait battu Bodmer 3-6, 6-3, 6-2, 6-3 vendredi, Dmitry Popko émergeant lui 6-2, 7-6 (9/7), 3-6, 7-5 contre Laaksonen.

Les hommes de Severin Lüthi devront d’ailleurs en passer par là pour se maintenir parmi l’élite.

De son côté, le Kazakhstan atteint les quarts de finale de la Coupe Davis pour la 5e fois de son histoire après 2011, 2013, 2014 et 2015.

Il affrontera la Croatie ou le Canada en quart de finale.