NBA

Golden State repart de l’avant, Boston et Toronto s’imposent

Golden State repart de l’avant, Boston et Toronto s’imposent

Comme souvent, les champions NBA en titre ont pu se reposer sur le trio Kevin Durant (33 pts), Stephen Curry (23 pts) et Klay Thompson (20 pts). AFP

Golden State a renoué avec la victoire vendredi face à Sacramento (119-104), tandis que Boston et Toronto ont conforté leur statut de leaders à l’Est.

Après leur défaite de mardi contre Utah, les Warriors ont bien réagi en s’imposant sur le parquet des Kings.

Comme souvent, les champions NBA en titre ont pu se reposer sur le trio Kevin Durant (33 pts), Stephen Curry (23 pts) et Klay Thompson (20 pts).

Solide leader de la conférence Ouest (41 v, 11 d), Golden State devance Houston et San Antonio, qui ne jouaient pas vendredi.

À l’Est, Boston (38 v, 15 d) et Toronto (35 v, 16 d), bien installés aux deux premières places de la conférence, ont chacun remporté leur duel.

Les Celtics ont pu compter sur les 31 points de Terry Rozier, qui remplace Kyrie Irving, blessé au quadriceps, pour dominer Atlanta (119-110) et enchaîner une troisième victoire d’affilée.

Après ses 17 points, 11 rebonds et 10 passes décisives face aux Knicks mercredi, Rozier a confirmé qu’il était capable de pallier l’absence d’Irving.

«J’ai entamé ces deux matchs avec la même intention, a confié le meneur de 23 ans. Être aussi agressif que possible, faire de mon mieux au niveau offensif et défensif. Mes coéquipiers m’ont facilité la tâche en jouant à fond.»

Toronto déroule

Les Raptors s’en sont remis quant à eux notamment à l’adresse de DeMar DeRozan, auteur de 35 points contre Portland, dont six tirs à trois points.

Sans forcer son talent, la franchise canadienne s’est imposée 130 à 105 face aux coéquipiers de Damian Lillard, qui a dépassé la barre symbolique des 10.000 points dans sa carrière en en inscrivant 32 vendredi.

Dans les autres rencontres de la soirée, Charlotte a battu Indiana (133-126) en s’appuyant sur les performances de son meneur Kemba Walker, meilleur marqueur avec 41 points, et de son arrière français Nicolas Batum, auteur de 31 points.

Les Hornets ont inscrit 49 points dans le premier quart-temps, soit le meilleur total en une période depuis le début de la saison, toutes équipes confondues.

Donovan Mitchell a justifié son titre de rookie du mois de janvier à l’Ouest en inscrivant 40 points pour Utah lors de la victoire du Jazz face à Phoenix (129-97).

Avec 20 points, Ben Simmons, élu meilleur rookie en janvier à l’Est, a lui contribué à la victoire de Philadelphie contre Miami (103-97).

Milwaukee a battu New York in extremis (92-90) grâce à un panier de l’ailier grec Giannis Antetokounmpo dans les ultimes secondes du quatrième quart-temps.