TENNIS

Coupe Davis: un David Goffin impeccable bat Attila Balazs et offre le deuxième point à la Belgique

Coupe Davis: un David Goffin impeccable bat Attila Balazs et offre le deuxième point à la Belgique

David Goffin s’est facilement défait d’Attila Balazs. Photo News

Après la victoire de David Bemelmans lors du 1er match des Belges, David Goffin a continué sur cette bonne lancée en battant Attila Balazs. La Belgique mène désormais 2-0.

David Goffin, 7e joueur du monde, n’aura mis que 1 heure 30 minutes pour vaincre le Hongrois Attila Balazs, 227e au classement ATP, et permettre à la Belgique de mener 2 à 0 dans son duel face à la Hongrie au premier tour du Groupe mondial de la Coupe Davis de tennis, vendredi au Country Hall de Liège.

Le Liégeois a dominé le Hongrois de 29 ans qu’il n’avait rencontré qu’à une seule reprise dans sa carrière (à Umag, Croatie, l’an dernier sur terre battue avec une victoire en trois sets).

Breakant déjà son adversaire à 3-2, David Goffin filait vers le gain de la première manche 6-4 en 32 minutes. La différence de classement entre les deux joueurs se traduisait encore un peu plus sur la surface dure de la salle liégeoise, même si Balazs s’accrochait dans la deuxième manche ponctuée à 6-4 également.

Le troisième set voyait Goffin breaker son adversaire d’entrée. Balazs n’aura plus l’occasion d’inscrire de jeu tant et si bien que Goffin clôturait sur un 6-0 expédié.

En ouverture vendredi, Ruben Bemelmans (ATP 120) avait pris la mesure de Marton Fucsovics (ATP 63) 6-4, 4-6, 7-6 (7/5) et 6-3 pour placer la Belgique sur de bons rails.

La journée de samedi sera consacrée au double (à partir de 14h30), les deux derniers simples si nécessaire, dont le duel entre les deux numéros un Goffin et Fucsovics, étant prévus dimanche (à partir de 13h30). Les capitaines respectifs ont jusqu’à une heure avant la rencontre pour déterminer quel(s) joueur(s) sera aligné. Pour le double, les noms de Joris De Loore et Julien Cagnina avaient été couchés sur papier, mais il y a fort à parier que la traditionnelle paire Bemelmans/De Loore sera alignée face à Marton Fucsovics et Attila Balazs, prévus de façon plus certaine encore côté hongrois.

Le vainqueur de ce duel affrontera en quarts de finale, du 6 au 8 avril, soit la Serbie, soit les États-Unis, qui s’affrontent ce week-end sur terre battue à Nis en Serbie.

«Idéal de gagner comme ça»

David Goffin n’a pas traîné sur le court. Une heure 30 de tennis et une victoire en trois sets, nette et sans bavures.

«J’ai fait un très bon match et j’ai bien joué dès le début», s’est réjoui David Goffin. «Dès le début aussi, j’ai bien servi et cela a continué tout au long du match. Après, j’ai pu le breaker à chaque fois dans le milieu de set pour être à l’aise. C’est une façon idéale de gagner le match. J’étais en confiance, et j’aime bien la surface, c’était plus facile de retrouver le rythme. Je suis content de donner encore un point à la Belgique. J’espère que cela va continuer. Ruben (Bemelmans) a très bien joué. C’est super de pouvoir monter sur le court en menant 1 à 0. C’est vrai que je préfère jouer le premier match comme ça, je sais à quelle heure exactement je joue. Mais ici, Ruben a très bien géré. Je n’ai dû m’échauffer qu’une seule fois et je n’ai pas dû attendre la fin d’un thriller. À présent, il faut encore un point. C’est 2-0, c’est bien, mais le double est toujours très compliqué. Ce serait pourtant bien de pouvoir gagner dès demain.»