GREZ-DOICEAU

Circulation chaotique depuis mardi entre Grez-Doiceau et Hamme-Mille

Circulation chaotique depuis mardi entre Grez-Doiceau et Hamme-Mille

Ce mercredi matin, c’est depuis le giratoire du Stampia à Grez jusque Hamme-Mille que les files s’étendent, soit un temps d’attente estimé entre 45' et une heure! -

Les travaux d’abattage au bois de Beausart et rue Fond du Moulin créent une file depuis le Stampia à Grez centre jusque Hamme-Mille!

On le redoutait, et cela s’est produit. L’abattage annoncé de près de 150 arbres au bois de Beausart, sur la chaussée de Jodoigne, ainsi qu’au même moment ce mardi, la fermeture de la rue Fond du Moulin, entraîne de très grosses perturbations en matière de circulation.

Mardi, aux sorties d’écoles et de bureaux, les files étaient recensées depuis le premier accès de Bossut en venant de Grez-Doiceau jusqu’à Hamme-Mille. Ce mercredi matin, c’est depuis le giratoire du Stampia à Grez jusqu’à Hamme-Mille que les files s’étendent, soit un temps d’attente estimé entre 45' et une heure!

Visiblement, les usagers n’ont pas compris que ce mercredi, la traversée de Piétrebais est à nouveau ouverte à la circulation, n’obligeant plus les automobilistes à faire la boucle par Hamme-Mille.

La bourgmestre Sybille de Coster Bauchau confirme. «La première journée d’abattage s’est bien déroulée. L’interdiction de circuler rue Fond du Moulin est levée, mais il y a lieu de signaler que la traversée de Piétrebais est interdite aux véhicules de plus de 7,5 tonnes. Ce mercredi après-midi, j’ai un contact avec le propriétaire du bois, Monsieur Roberti, afin de voir si les avancées permettraient d’ouvrir dès lundi le bois de Beausart, mais dans ce cas, il y aura lieu de fermer la rue Fond du Moulin à nouveau. Néanmoins, le flux principal restant généralement sur la chaussée de Jodoigne en traversant le bois de Beausart, l’impact sur le trafic serait nettement moindre!»

Il y a donc lieu, pour les usagers, de se répartir les déviations, d’une part celle via Hamme-Mille d’autre part, celle, via Piétrebais. Il est également envisageable de contourner la N25 en passant par Archennes et par Pécrot.