La princesse Astrid a conquis les cœurs du public de la maison d’accueil Nativitas

BRUXELLES 29/01 (BELGA)

La princesse Astrid a visité lundi matin la maison d’accueil de jour Nativitas, située au 116-118 rue Haute, au cœur du quartier des Marolles.

Dès son arrivée vers 10H30, elle a été accueillie par la fondatrice et présidente de l’ASBL Monica Nève, qui lui a expliqué le fonctionnement du lieu avec Véronique Pascal, chargée du restaurant social, de la distribution alimentaire et des bénévoles, et Xuan N’Guyen, infirmière sociale chargée du service social et des animations culturelles. «La phrase de Nativitas, c’est: «Ici, c’est Noël toute l’année parce qu’il n’y a pas de saison pour s’aimer. On veut rester toute l’année dans l’esprit de Noël, période où l’on veut tout particulièrement aider les autres», explique Véronique Pascal.

La princesse Astrid a ensuite fait la visite de la maison et s’est notamment rendue dans le local de stockage de la nourriture, au vestiaire des vêtements de seconde main et à la petite chapelle située au fond du jardin. Elle a ensuite pris un café au restaurant social, a discuté avec les personnes attablées et a chanté des chansons populaires avec la chorale. «Elle a pris le temps de rester jusque 12H15 avec nous et cela a vraiment été apprécié», confie Véronique Pascal. Monica Nève ajoute que «son rayonnement naturel et sa simplicité ont vraiment touché les gens. Tout le monde a senti la chaleur humaine du moment. Elle a conquis tous les cœurs et notre philosophie est justement celle du cœur».

La maison Nativitas a été créée en 1975 par Monica Nève dans l’ancienne maison du sacristain attenante à l’église Notre-Dame de la Chapelle. Environ 80 bénévoles assurent aujourd’hui son fonctionnement, notamment en proposant des soins de coiffure et de manucure ou des cours de langues selon les qualifications de chacun.

La maison dispose d’un restaurant social, distribue des colis alimentaires, donne accès à une douche, organise des activités culturelles et propose un suivi social. Son public – environ 150 personnes par jour – est composé de beaucoup d’adultes isolés et défavorisés, d’origines et d’âges divers.

# Belga context View full context on [BelgaBox]

COR 940/DHO