RÉGIONS

316 jours de congé et 848 heures de récup; ils apportent une grenade à la police… Les 10 infos insolites de la semaine dans vos régions

316 jours de congé et 848 heures de récup; ils apportent une grenade à la police… Les 10 infos insolites de la semaine dans vos régions

L’A601, autoroute abandonnée... EdA

Un agent pénitentiaire qui ne compte plus ses heures et dénonce «un vrai bordel» dans les prisons; une «maison administrative» à 22,5 millions; louer un appart pas comme les autres, sur la Grand-Place… Voici trois des dix infos insolites de la semaine, dans vos régions.

Démolir les Provinces? À Namur, on construit une «maison administrative» à 22,5 millions!

En milieu de semaine, les quatre membres du gouvernement provincial namurois (MR-cdH) ont dévoilé non un projet, mais une future réalisation: celle de la «maison administrative» de Salzinnes (près du campus), que 500 fonctionnaires rallieront dans le courant du premier semestre 2020.

Le marché avait été attribué le 7 décembre, mais il fallait attendre que les délais de recours administratifs soient passés pour dire que cette fois, c’est fait. Définitivement. Coût d’une imposante infrastructure, dont la construction devrait commencer en août prochain: 22,5 millions d’euros.

L’investissement est énorme, il semble pharaonique à ses détracteurs, d’autant que l’avenir des institutions provinciales est (plus que) remis en cause…

+ Plus d’infos ici

Marc, 316 jours de congé, 848 heures à récupérer

«La situation dans les prisons? Un vrai bordel!»

Marc Peeters, agent pénitentiaire, ne mâche pas ses mots. 61 ans dans trois mois, l’homme, originaire de Fernelmont, dénonce.

Marc travaille depuis 2002 à la prison d’Andenne. Le métier, il l’a commencé en 1999, par Huy et Lantin. Ardoisier de formation, il a troqué les toits pour les cellules et les grilles. Quatre niveaux, 12 ailes, 425 détenus (au lieu des 395 prévus). C’est devenu son quotidien.

Derrière la table, les bras croisés, Marc Peeters se souvient. Il y a deux ans, ses collègues et lui n’avaient pas pris le travail pendant près de deux mois. Dans un mouvement de grogne généralisé, les agents dénonçaient le manque structurel d’effectifs.

Deux ans plus tard, rien n’a changé…

+ Plus d’infos ici

Une sculpture sème la discorde à Virton

Le maire (bourgmestre) de Virton rêve de l’acquisition, pour sa ville, d’une belle sculpture de Brodzki, celle d’un enfant sur le dos d’un cheval. L’artiste veut bien faire un prix à l’acquéreur et laisser sa sculpture partir à 30 000€ au lieu de 48 000.

Vu l’état des finances de la Ville, pas question d’acquérir sur fonds propres…

Le collège gaumais, déjà sous tension depuis que quatre échevins ont annoncé en octobre vouloir créer leur mouvement «Citoyens», s’est déchiré sur cette question de la sculpture Brodzki.

+ Plus d’infos ici

VIDÉO | Le premier panda né en Belgique prend son indépendance

Tian Bao n’est définitivement plus cette petite crevette rose de 171 grammes que l’on découvrait à sa naissance, le 2 juin 2016. Le premier bébé panda né en Belgique, qui pèse à présent plus de 58 kg et a passé le cap des 18 mois en décembre 2017, a pris son indépendance. Un déménagement préparé par les équipes de Pairi Daiza.

L’ursidé, à présent en dernière phase de son sevrage, découvre depuis quelques jours sa nouvelle plaine de jeux de 900 m2 près du territoire des Ours à collier.

La séparation de Tian Bao et de sa maman Hao Hao s’est déroulée en toute sérénité.

+ Vidéo et plus d’infos ici

Des milliers de tonnes de lait en poudre stockées en Wallonie: une cata pour les agriculteurs?

C’est un spectacle à la fois impressionnant et désolant, dans ce hall du zoning des Hauts-Sarts, à deux pas de Liège. Quelque 12 577 tonnes de lait écrémé en poudre y sont stockées. Un demi-million de sacs qui attendent d’être revendus.

L’European Milk 500Board (EMB), organisation européenne de producteurs laitiers, organisait ce mercredi une visite de ce hall de stockage, histoire de sensibiliser les mondes politique, agricole, médiatique et citoyen. Ces stocks représentent «une épée de Damoclès au-dessus de la tête des producteurs», assure Romuald Schaber, président de l’EMB. Leur revente à des prix bradés risque de provoquer une énième chute des prix.

+ Plus d’infos ici

Habiter sur la Grand-Place de Bruxelles? C’est possible mais c’est un sacré budget par mois

On vient du monde entier pour admirer la Grand-Place de Bruxelles et s’offrir un selfie dos aux façades gothiques tout juste rénovées. Le chic du chic ne serait-il pas de renverser cette posture et, dans un mouvement anti-pop à la Martin Parr, déclencher le selfie avec les selfies en arrière-plan?

Habiter sur la Grand-Place, vraiment? C’est possible depuis décembre. Immoweb propose en effet un appartement «de standing» dans la maison de La Brouette.

+ Plus d’infos ici

Myriam Leroy en… Barbant wallon

Myriam Leroy ancre son premier roman dans le BW des années 90. La journaliste bruxelloise y plonge dans les affres de l’adolescence.

«Ariane» est le récit de l’amitié vénéneuse entre deux jeunes filles, sous-tendue par la violence venue de toutes parts et l’étroitesse des normes sociales. Avec pour BO, une télé allumée sur «Le Juste Prix» dans un salon nivellois.

Entretien.

+ Plus d’infos ici

Ils apportent une grenade à la maison de police de Pepinster!

Situation plutôt embarrassante, ce mardi matin à Pepinster!

Deux personnes ont apporté une grenade qu’elles venaient de découvrir – en vidant une habitation – à l’accueil de la maison de police de Pepinster, rue Neuve. Sans tarder, les policiers ont pris les choses en main et le bureau de police a été évacué tandis que le bourgmestre de l’entité, Philippe Godin (MR) était prévenu des faits.

Le service de déminage Sedee (Service d’Enlèvement et de Destruction d’Engins Explosifs) a été contacté et s’est rendu sur les lieux.

Selon le Sedee, la grenade date de la seconde guerre mondiale, elle pourrait encore être active. Le service de déminage a donc enlevé l’objet pour le neutraliser ultérieurement… et sans mettre la vie des policiers en danger!

L’A601, autoroute abandonnée: un usager régulier perd plus de 200€ par an

Un Theutois a calculé ce que lui coûte la déviation de l’A601, l’autoroute abandonnée – revoir notre webdoc ici-, et est arrivé à la conclusion que l’usager régulier, dont il considère avoir le profil, perd 209,30 euros par an.

Quels calculs savants Christophe Beauve a-t-il effectué pour en arriver à cette somme rondelette? C’est Simple. Il fait un détour de 10 km (aller-retour) par jour à raison de 5 jours par semaine et de 46 semaines par an. En consommant en moyenne 7 litres aux 100 km et considérant le prix moyen du litre de mazout à 1,30€, il arrive à la somme précise de 209,30€ de surcoût annuel.

+ Plus d’infos ici

VIDÉO | Flore est masseuse… pour chats

Les différentes méthodes de massages ont le vent en poupe depuis quelques années. Mais des massages pour les animaux, c’est beaucoup moins banal.

À Vaux-et-Borset (près de Waremme), Flore s’est spécialisée dans les massages canins et félins.

Rencontre.

+ Vidéo et plus d’infos ici