LIÈGE

Le corps d’Anne-Marie Bastin a été retrouvé dans la cave de son médecin

Le corps d’Anne-Marie Bastin a été retrouvé dans la cave de son médecin

(Photo prétexte) -

Le corps sans vie d’Anne-Marie Bastin, une Liégeoise de 83 ans, a été retrouvé dans la cave de son médecin, a indiqué ce jeudi le parquet de Liège, qui confirme une information de RTL.

Anne-Marie Bastin n’avait plus donné signe de vie depuis le 23 décembre dernier. Un avis de disparition avait d’ailleurs été lancé pour retrouver la dame alors âgée de 83 ans.

Le 22 décembre 2017, l’octogénaire s’était rendue au cabinet de son médecin, situé rue du Jardin Botanique, pour un examen. Ce dernier a d’ailleurs affirmé que sa patiente avait l’air un peu confuse, mais que son état de santé global était plutôt bon. Elle a donc normalement quitté les lieux et a été aperçue par deux individus, pour la dernière fois, le lendemain à la boulangerie du quartier. Un pain a d’ailleurs été retrouvé à son domicile. «Depuis sa disparition, tout a été mis en œuvre pour la retrouver. Les parcs ont été fouillés, nous avons fait appel à des maîtres-chiens et analysé des caméras privées et publiques», a expliqué jeudi matin le parquet de Liège.

C’est finalement mardi soir que l’épouse du médecin d’Anne-Marie Bastin, a remarqué la présence du corps sans vie dans la cave de l’immeuble où se trouve le cabinet de son mari. Un technicien se serait présenté plus tôt dans la journée pour vérifier quelque chose dans la cave. Et c’est en activant la ventilation du bâtiment que le témoin a senti une odeur bizarre en provenance de l’endroit où l’octogénaire a été retrouvée. L’alerte a directement été donnée aux autorités.

Même si les circonstances de la disparition d’Anne-Marie Bastin sont encore inexpliquées, la thèse du malaise est privilégiée. D’après le médecin légiste, le décès de la Liégeoise n’a rien de suspect. L’autopsie de son corps n’a toutefois pas révélé l’intervention d’un tiers.