NAMUR

«No more Mc Donald’s»: appel à la mobilisation contre le projet de Bouge

Mardi, dans le courant de l’après-midi, une habitante de Beez a publié sur les réseaux sociaux un appel à la mobilisation citoyenne: «Non au McDo route de Hannut».

Le célèbre fast-food n’a pas encore poussé que les affiches de protestations fleurissent déjà. Si les adeptes de hamburgers ont certainement accueilli la nouvelle à bras ouverts, il est évident que pareille annonce allait également générer une levée de boucliers. C’est désormais chose faite par une habitante de Beez appelant les citoyens à se mobiliser, notamment via les réseaux sociaux.

«No more Mc Donald’s»: appel à la mobilisation contre le projet de Bouge
Les affiches de protestation n’ont pas tardé à décorer les abris de bus proche du quartier concerné par le projet. Benjamin DE SMET -

«Appel à la mobilisation générale contre le projet Pignataro», cette internaute invite les citoyens à se rendre jeudi soir à la séance publique du conseil namurois afin «que nous fassions entendre notre veto au projet Pignataro ». Pour rappel, celui-ci prévoit la construction d’un fast-food, de 6 logements et d’une extension au garage.

Contactée, l’internaute n’a pas répondu à nos messages. Mais son annonce sur Facebook est sans équivoque: «Citoyen, citoyenne de Bouge, Beez et Namur, mobilisez-vous à nos côtés car nous sommes tous concernés! N’oublions pas la devise de notre chère Patrie: L’UNION FAIT LA FORCE! »

Si seules 11 personnes se sont actuellement engagées à participer et que 32 se montrent intéressées, deux trois personnes ont exprimé leurs inquiétudes.

Les réactions

«Ce projet bâclé et mal ficelé ne tient pas compte de la zone riveraine dans sa conception.»

«Investir, oui, mais détruire un quartier, mettre en danger ses riverains et immobiliser bus, voitures et trafic environnant au nom de la rentabilité, NON!»

« La mobilité est essentielle dans cette zone déjà fortement mise à contribution aux heures de pointe et ce n’est pas un tel projet qui va améliorer les choses, en prenant les voiries à desserte locale en otages d’une mobilité déjà difficile et comprimée.»

«La copie est indéniablement à revoir! »

Nul doute que ce projet fera encore parler de lui...