BÉATRICE BERLAIMONT

Le calvaire de Béatrice Berlaimont, 14 ans, devant les assises à Arlon

Le calvaire de Béatrice Berlaimont, 14 ans, devant les assises à Arlon

Le procès de Jérémy Pierson, meurtrier présumé de Béatrice Berlaimont, débutera le lundi 29 janvier prochain. Il durera quatre semaines. Le prévenu devra répondre de l’enlèvement, la séquestration, du viol et du meurtre de Béatrice Berlaimont et du viol d’une dame. BELGA

Ce mercredi à Arlon, 150 personnes sont convoquées pour former le jury du procès de Jérémy Pierson. L’homme est accusé d’avoir enlevé, violé et tué la petite Béatrice Berlaimont 14 ans.

C’est le 1er grand procès de l’année mais c’est surtout un procès particulièrement sordide. Jérémy Pierson, meurtrier présumé de Béatrice Berlaimont fera face à la cour d’assises du Luxembourg à partir du 29 janvier.

C’était le 22 novembre 2014. Béatrice, 14 ans, prend la direction de l’athénée d’Arlon mais elle croise la route de Jérémy Pierson, un toxicomane de 26 ans, bien connu de la Justice. Il l’enlève et lui fera vivre un calvaire durant 8 jours, jusqu’à la date de sa mort le 30 novembre. Son corps sera retrouvé le 1er décembre suivant, dans une sapinière non loin d’où elle avait été enlevée.

La petite avait les poignets entravés et une cordelette passée autour du cou.

Très rapidement, les enquêteurs se sont intéressés à Jérémy Pierson qui, malgré son jeune âge, a déjà un lourd passé judiciaire. Connu pour des faits de vol, il s’était également fait connaître pour des faits de mœurs.

Trois jours après la découverte du corps de Béatrice, il agresse et viole une jeune automobiliste à la sortie d’Arlon. Des éléments ADN prélevés sur elle permettent de remonter la piste de Jérémy PIerson.

Le 9 décembre, il est interpellé à son appartement. Jusqu’en mars 2015, il niera tout en bloc malgré les preuves. Aujourd’hui, il a avoué mais il affirme ne pas être responsable de la mort de la petite. Elle serait morte étouffée par ses liens.

Trois ans et deux mois après sa mort, c’est ce mercredi que le jury sera composé. 150 personnes sont convoquées pour former le jury. Dès lundi 29 janvier et jusqu’à la mi-février, les 12 jurés sélectionnés devront juger Jérémy Pierson pour de multiples préventions, dont l’enlèvement, la séquestration, des viols et l’assassinat de la petite Béatrice.

Ce mercredi L’Avenir consacre trois pages spéciales à ce terrible drame.