EMPLOIS

Disneyland Paris: 1 200 CDI à pourvoir cette année

Disneyland Paris: 1 200 CDI à pourvoir cette année

Le parc Disneyland Paris annonce une grande vague de recrutement de jobs saisonniers mais aussi d’emplois CDI. Disneyland Paris

Le parc Disneyland Paris annonce une grande vague de recrutement pour cette année. à côté des 6 500 postes saisonniers, environ 1 200 CDI seront proposés afin de remplacer les départs.

Premier pourvoyeur d’emplois monosite en France (15 000 salariés dont 85% de CDI), Disneyland Paris annonce dans « Le Parisien », la signature d’un accord intergénérationnel avec l’ensemble des organisations syndicales représentatives. Un accord qui permettra un recrutement de grande ampleur: 1 050 jeunes de moins de 26 ans et 150 seniors de plus de 50 ans d’ici à 2020.

Au total, ce sont 8 000 emplois, CDD et CDI confondus, qui seront créés au parc de Marne-la-Vallée, cette année. «La grande majorité concerne des contrats saisonniers, avec 6 800 à 7 000 postes pour les vacances de février, Pâques, la grande saison d’été, la Toussaint avec Halloween et les fêtes de fin d’année. Nos CDD ont une durée moyenne de quatre mois. Pour les CDI, ce sont donc 1 000 à 1 200 postes à pourvoir pour un accroissement d’activités et afin de remplacer les départs.», détaille Daniel Dreux, vice-président des ressources humaines du groupe Euro Disney, dans «Le Parisien».

Grand recrutement en février

Les 9 et 10 février, le groupe Euro Disney organise une grande session de recrutement pour les jobs saisonniers. Toute personne en quête d’un travail pour l’été peut s’inscrire sur le site pour participer à une présélection. Les candidats repérés par les recruteurs seront alors invités à se présenter à l’hôtel New York de Chessy pour assister à une présentation des métiers recherchés. La dernière étape du recrutement se fera en interviews, le 4 et 5 mai.

Certains postes sont plus compliqués à pourvoir comme ceux de service: «Pour la restauration et l’hôtellerie, nous sommes aux environs de 30% de turnover ici, contre 9% sur l’ensemble des 15 000 salariés», souligne Daniel Dreux.

«Une autre grande partie des CDD concerne les spectacles de 2018 et notamment la saison d’été, poursuit Daniel Dreux dans les colonnes du «Parisien». Le volume de CDD permet de satisfaire un volume de clients plus important, des heures d’ouverture plus fortes l’été, de nouveaux produits ou attractions et le remplacement des salariés en congés payés.»

L’intelligence artificielle, le futur

En ce qui concerne les 1 000 à 1 200 CDI à pourvoir cette année, 20 à 25% le sont dans le secteur de l’intelligence artificielle. «200 à 300 emplois sont destinés à réellement renforcer un pôle maintenance extrêmement pointu. Nous avons besoin d’ingénieurs de très haut niveau dans l’intelligence artificielle, par exemple», indique encore Daniel Dreux au «Parisien».

Les cadres avec expérience dans la restauration, la gestion hôtelière, le management ou la gérance de boutique sont également recherchés. De même les ressources humaines, la communication, le centre d’appel ou le pôle finance seront renforcés.