FOOT AMATEUR

Le best of foot de chez nous: un point sauvé «à 8 contre 12», exclu pour s’être lui-même insulté, de la P1 au Standard?

Le best of foot de chez nous: un point sauvé «à 8 contre 12», exclu pour s’être lui-même insulté, de la P1 au Standard?

Auderghem a dû se serrer les coudes pour ramener un point miraculeux de Genappe. EdA - Jérôme Houet

Comme toujours, il s’en est passé, des choses sur les terrains de foot amateur dans nos régions… Des victoires plantureuses, des mélodrames à la sauce gazon, des histoires de héros, des retours fracassants: c’est le best of foot de chez nous.

Le carton du week-end

Avant ce week-end, trois équipes se tenaient en un point au sommet de la P2C Hainaut. Fontaine (33 points) n’a pu faire mieux qu’un partage sur son terrain contre Pont-à-Celles (1-1), tandis que Montignies (33 points) a infligé une cinglante dégelée (8-0) au ténor de Mont-sur-Marchienne Collège (32 points) dans le match phare de cette 18e journée. Grâce à ce succès très convaincant, les Montagnards occupent désormais seuls la tête et ont lancé un signal clair à leurs adversaires…

 

 

Le point du week-end

Le best of foot de chez nous: un point sauvé «à 8 contre 12», exclu pour s’être lui-même insulté, de la P1 au Standard?
Jérémy Patesson fait partie des joueurs qui ont vu rouge du côté d’Auderghem. EdA - Jérôme Houet
Sur la pelouse de Genappe B, Auderghem a réussi à arracher le point du partage (3-3) malgré une infériorité numérique pour le moins sévère: «C’est comme une victoire à 8 contre 12 car un acteur a foutu le match en l’air», pestait ainsi Didier Wittebolle, le coach de l’Union. En effet, Sébastien Baert, Anthony Termini et Jeremy Patesson ont tous trois été expulsés par Maxime Lagneau, pas vraiment tendre avec l’équipe de Didier Wittebolle, sauvée par un doublé d’Anthony Chiera et un but de Joao Carlos Pinto.

 

 

La chance du champion du week-end

Le best of foot de chez nous: un point sauvé «à 8 contre 12», exclu pour s’être lui-même insulté, de la P1 au Standard?
Vincent Vreven, le feu-follet de Warnant joker pour l’occasion. EdA - Masson
Il n’y a pas que Bruges qui a su renverser la vapeur en fin de partie ce week-end. Mené 1-2 sur son terrain contre Melen à trois minutes de la fin, le leader Warnant (P1 Liège) a tout de même réussi à arracher les trois points grâce à deux buts en toute fin de match, signé Vincent Vreven et Audry Scevenels (3-2). Un succès qui permet aux hommes de Pierre Longueville de maintenir leur avance en tête de championnat à 5 unités.

 

 

La glissade du week-end

En s’imposant samedi soir contre le Patro Eisden, Virton (D1 Amateurs) a enregistré un sixième succès en championnat (2-0), de quoi se donner un peu d’air dans le fond du tableau. Et cette victoire, c’est notamment grâce à Oguzhan Demirci, le gardien patronné. En effet, alors qu’il sortait en glissade pour capter un ballon au sol, le gardien ne s’attendait sans doute pas à glisser autant, de quoi sortir de son rectangle… et relâcher au dernier moment le ballon pour éviter un coup franc. Récupérant la balle ainsi perdue, Mehdi Lazaar en profitait pour ajuster le 1-0.

 

 

L’autre glissade du week-end

Le best of foot de chez nous: un point sauvé «à 8 contre 12», exclu pour s’être lui-même insulté, de la P1 au Standard?
Plus de peur que de mal pour le coach du HSV. EdA
Il a neigé abondamment dans certaines régions du pays samedi soir, de quoi rendre certaines routes particulièrement glissantes. Et alors que Honsfeld (P3D Liège) devait jouer un match d’alignement sur la pelouse de Lontzen, finalement remporté 1-5, le coach des Germanophones, Tommy Chiragarula a été victime d’un accident de la route sur le chemin du stade: ne pouvant éviter une voiture partie en glissade face à lui, le coach du HSV a terminé sa course dans un arbre. Un incident qui n’a pas empêché le coach de gagner Lontzen et mener ses hommes à cette belle victoire.

 

 

L’injurieux du week-end

Une insulte et hop: Roger Dano a pu aller se rhabiller. Le défensif du Léo Uccle (D3 Amateurs A) se souviendra sans doute longtemps de ce match perdu face à Onhaye (0-2). «Je suis comme ça, quand je rate une action, même à l’entraînement, je lâche des injures sur moi.» Sauf que le règlement précise effectivement qu’une insulte, peu importe à qui elle est adressée, doit être sanctionnée. Et Roger Dano l’a appris à ces dépens, lui qui ne sera du coup resté que 20 petites minutes sur la pelouse. «Mais une rouge directe pour ça, je n’ai jamais vu.» Maintenant, si.

 

 

La tuile du week-end

Le best of foot de chez nous: un point sauvé «à 8 contre 12», exclu pour s’être lui-même insulté, de la P1 au Standard?
La tuile pour Pascal Pilotte: son joueur Zeroual est out jusque fin de saison. EdA - Jérôme Houet
Le staff du RJ Wavre (D3 Amateurs A) le savait: Mohamed Zeroual était en sursis. Touché au ménisque, le flamboyant joueur du Racing Jet espérait tenir jusqu’au terme de la saison. Mais lors du partage à Ganshoren (1-1), «Momo» a dû quitter ses partenaires dès le premier quart d’heure. «C’est une grosse tuile. Sa saison est terminée», regrettait Pascal Pilotte.

 

 

L’hécatombe du week-end

Le best of foot de chez nous: un point sauvé «à 8 contre 12», exclu pour s’être lui-même insulté, de la P1 au Standard?
Contrairement aux apparences, Cédric Guillamin (au centre) était dans le onze bertrigeois ce dimanche, faute de joueurs disponibles. EdA - Didier Clarenne
En s’inclinant lourdement (7-0) à Verlaine, Bertrix (D3 Amateurs B) se retrouve désormais sur l’un des sièges à bascule de sa division après une sixième défaite consécutive. Mais au travers de ce plantureux revers, c’est une accumulation de forfaits qui s’est abattue sur les Baudets: déjà privés de nombreux joueurs, l’entraîneur Cédric Guillaumin a été contraint de prendre lui-même part au match, alors que l’attaquant Ozkhan Akan avait déclaré forfait en dernière minute suite à un accident de la route (heureusement sans gravité) survenu en matinée.

 

 

Les scoutés du week-end

Faire le grand saut de la provinciale à la D1A, c’est ce que de nombreux joueurs espèrent secrètement. Mais pour Gary Delville (17 ans) et Melvin Lafalize (18 ans), les deux grands espoirs du KFC Grün-Weiss Amel (P1 Liège), le grand bond ne semble peut-être pas si impossible à sauter. En effet, lors de l’éclatante victoire à Beaufays (0-6), les deux jeunes Amelois étaient scoutés semble-t-il par un représentant de l’académie du Standard. «Je serais heureux pour eux si ça se concrétise mais je suis un peu surpris car cette manière de procéder n’est pas habituelle pour le Standard», a réagi Boris Dome, le coach des Vert et Blanc. C’est en tous les cas un beau coup de projecteur pour le club germanophone promu en début de saison.

 

 

Le précoce du week-end

Le best of foot de chez nous: un point sauvé «à 8 contre 12», exclu pour s’être lui-même insulté, de la P1 au Standard?
Sofiene Lekehal félicité par ses partenaires: 39 secondes pour un but. EdA - Nicolas Nortier
Trente-neuf secondes: c’est ce qu’il aura fallu à Sofiene Lekehal, attaquant de Tournai (D3 Amateurs A) pour faire trembler les filets après sa montée au jeu contre Waterloo (2-2). Un but rapide synonyme d’égalisation dans une rencontre où les hommes de Salvatore Lenti, le nouveau coach waterlootois, ont accroché le candidat à la montée.

 

 

La série du week-end

Une fois, c’est courant. Une deuxième fois consécutive, ça peut arriver. Une troisième fois consécutive, ça devient une série. Ce week-end, opposé à Rixensart, Genappe (P2B Brabant) a aligné un troisième 4-0 de rang sur le calendrier des résultats! Rapidement aux commandes grâce au but de Jonathan Huby, les hommes de David Mamès peuvent savourer leur troisième place.

 

 

Notez que Will Still, le jeune coach du Lierse et joueur de Rixensart, vient lui aussi de prendre deux fois 4 buts en trois jours: une fois comme coach avec le Lierse au Cercle de Bruges; une fois comme joueur avec Rixensart à Genappe. Dur week-end pour Will Still, en espérant pour lui qu’il ne vienne pas d’entamer une nouvelle série…

Les buteurs du week-end

Même si l’on a peu joué en provinciale ce week-end, certains ont eu raison de braver le froid dimanche, comme ce fut le cas dans chacun des 8 matches de P3A Hainaut. Avec un total de 47 buts, et un minimum de 4 buts par match, c’est assurément la série où le spectacle était au rendez-vous ce week-end, bien aidé par les victoires éclatantes d’Isières (8-2 contre Escanaffles), Péruwelz B (6-0 contre Pays Vert B), Anvaing (0-6 à Montkainoise B) ou encore Mont de l’Enclus (6-2 contre Flobecq).

 

 

Le best of foot de chez nous: un point sauvé «à 8 contre 12», exclu pour s’être lui-même insulté, de la P1 au Standard?
Anvaing et Isières, opposés sur ce cliché pris lors du week-end dernier, ont secoué les filets à de nombreuses reprises ce dimanche. EdA - Loïc Defoort