RÉGIONS

Un gîte insolite, une cuite qui coûte cher, apprendre à «bien» tomber… Les 10 infos insolites de la semaine dans vos régions

Un gîte insolite, une cuite qui coûte cher, apprendre à «bien» tomber… Les 10 infos insolites de la semaine dans vos régions

Réservé pour deux personnes, tel sera le futur gîte-loft au sommet du château d’eau du Windt racheté par un couple. ÉdA – Philippe Labeye

Un gîte rural peu orthodoxe, une cuite qui va coûter cher, apprendre à «bien» tomber, des panneaux photovoltaïques flottant sur l’eau, des ex restés en trèèès bon termes, un Libramontois qui fait le buzz sur la toile… Voici trois des dix infos insolites de la semaine, dans vos régions.

Saoule, elle croise les policiers dans une rue à sens unique et tente de s’enfuir…

Une conductrice domiciliée dans la région de Charleroi et âgée de 39 ans circulait dans la rue de Rosières, à contresens, lorsqu’elle a croisé un véhicule de police, lequel a pu éviter de justesse l’accident frontal.

Outre les dégâts matériels faits à d’autres véhicules durant sa fuite, les infractions qui pourront lui être reprochées sont: délit de fuite, alcoolémie au volant, défaut d’assurance, défaut de contrôle technique, feu rouge brûlé, conduite dangereuse…

+ plus d’infos ici

PHOTOS | Un gîte «dans le vent» dans des châteaux d’eau

Construit en 1937 pour 225 000 F, soit 5 578€, par la Commune de Montzen, le château d’eau du Windt, à Plombières, va vivre une seconde jeunesse «dans le vent». Il va devenir un gîte pour deux, «exclusif» à plus d’un titre! Un projet que l’on doit à un enfant du pays, le Plombimontois Frédéric Lex et son épouse, à leur SPRL Eau’Studio, quasi voisine, puisque située rue de la Gare à Montzen-Gare. Un investissement qui relève au départ de Dame Chance!

+ plus d’infos ici

Les accidents scolaires ont lieu dans la cour de récré: apprendre à bien tomber pour les éviter (+ infographie)

Cédric Taymans est convaincu qu’il existe une corrélation arithmétique entre les blessures qui surviennent aux enfants dans le cadre de leur scolarité et leur non-connaissance des rudiments et des chutes que l’on apprend dans les cours de judo.

Et en matière de judo, l’Ottintois sait de quoi il parle. Ex-élite olympique (participation aux JO de Sydney 2000), vice-champion d’Europe et du monde, l’actuel directeur technique et entraîneur au sein de la Fédération francophone belge de judo relève un nouveau défi avec le soutien de la province du Brabant wallon: préserver l’intégrité physique des enfants par l’apprentissage des bases du judo.

«L’idée c’est d’initier les enfants de troisième primaire à la chute en partant des techniques du judo, souligne Cédric Taymans. Je passe dans un premier temps deux heures dans une école et puis j’y reviens pendant une heure quelques semaines plus tard.»

+ plus d’infos ici

Des artistes dans une cabine électrique

Août 2015, les artistes peintres Guy Zinnen (Mortier) et Robert Alonzi (Battice) dressaient le tableau de leur nouvelle inspiration: la transformation d’une cabine électrique en logement pour les artistes et autres amoureux du Pays de Herve.

Située sur les hauteurs de Charneux, rue Larbuisson, cette cabine à haute tension désaffectée a été acquise par le duo fin octobre 2015, vendue par la Ville de Herve contre 5 000€ avec «obligation» de concrétiser l’idée dans les… 33 ans.

+ plus d’infos ici

Sur terre ou sur l’eau, le photovoltaïque s’étale

Ce n’est pas le mois le plus sombre que nous venons de vivre, fin de l’année dernière, qui va freiner le mouvement. Le photovoltaïque a toujours le vent en poupe malgré la diminution annoncée des certificats verts. À l’échelle industrielle en tout cas, deux gros projets viennent de se déployer sur l’arrondissement Huy-Waremme. Chez Carmeuse à Moha (lire ci-contre) et au sein de l’entreprise agroalimentaire Hesbaye Frost à Geer.

Dans ce cas-ci, il s’agit même d’une première en Belgique puisque les panneaux sont installés sur l’eau!

+ plus d’infos ici

«Nous sommes restés en très bons termes»

Une dame est poursuivie pour avoir bénéficié d’allocation de chômage en tant qu’isolée entre 2004 et 2015, alors qu’elle était en couple. Ce qui représente la bagatelle de 64 000€.

Des faits que la prévenue, d’Andenne conteste. «Je suis séparée de mon compagnon depuis 2003, explique-t-elle. Année qui correspond à la naissance de leur 1er enfant, suivie en 2005 du second, toujours du même père. «Nous sommes restés en très bons termes», précise-t-elle. Qui dit enfants, dit allocations et là au vu de son statut d’isolée, la prévenue a perçu un excédent de près de 12 000€.

La séparation, l’auditrice du travail n’y croit guère. L’ex est toujours domicilié à la même adresse. Le bail est établi aux deux noms. Les factures d’électricité et d’eau sont au nom de Monsieur et Madame s’est portée garante pour l’achat de la voiture de son ex…

+ plus d’infos ici

Champion des chiffres!

Damien Galant vit dans un monde de chiffres, de lignes de codes et de symboles bizarres. À 18 ans, Damien a déjà remporté une médaille d’or aux Olympiades Internationales de math du Bénélux, une médaille de bronze aux Olympiades Internationales de math à Hong Kong, une médaille de bronze aux Olympiades d’informatique à Kazan en Russie.

«J’ai découvert les maths en secondaires. Le côté logique, réflexion, puzzle m’a directement bien plu. Il y a moyen d’être créatif en faisant des maths, trouver de nouvelles idées pour résoudre le problème.»

+ plus d’infos ici

VIDÉOS | Émile Lecomte alias «Oui qui dit» et ses vidéos font le buzz

Étudiant en dernière année de commerce à Liège, le Libramontois Émile Lecomte fait le buzz depuis quelques mois sur les réseaux sociaux. La raison? Des vidéos réalisées par le jeune homme de 23 ans. Récemment, Émile Lecomte a sorti une nouvelle vidéo, sur le thème du véganisme. Et elle a été vue plus de… cinq millions de fois.

+ plus d’infos ici

PHOTOS | Les pompiers sauvent un renard coincé dans un baril d’huile

Jeud après-midi, les pompiers de Troisvierges ont connu une intervention spéciale. Ils ont été appelés pour sauver un renard… coincé dans un baril de vieille huile de friture. Comment était-il arrivé là? Impossible de déterminer les circonstances exactes. Toujours est-il que le pauvre animal ne parvenait pas à se sortir de ce piège visqueux.

+ plus d’infos ici

VIDÉO | Alerte à la (dé)Route de la Laine!

L’eau monte puis descend puis remonte dangereusement à la Route de la Laine. Les voisins viennent de frôler la catastrophe. Heureusement que le Mitch Buchannon de notre rédaction mouscronnoise veille…

+ à découvrir en vidéo ici