CHARLEROI

Séquestrée et violée pendant trois jours par 5 personnes

Séquestrée et violée pendant trois jours par 5 personnes

- REPORTERS

La Bruxelloise de 19 ans a pu se localiser avec son GSM et prévenir son frère.

Une étudiante de Bruxelles a vécu un calvaire de 72 heures avant d’être libérée par les forces de l’ordre. Selon les déclarations de la jeune femme, cinq individus l’auraient embarquée à la sortie d’une boîte de la capitale, le week-end dernier, pour ensuite la séquestrer et abuser d’elle.

La victime a malheureusement subi les pires sévices. Emmenée à Charleroi dans un studio glauque de la rue des Trois Rois, la pauvre fille aurait été gavée de médicaments avant d’être violée à de nombreuses reprises par les cinq individus.

Cette tournante a heureusement pris fin ce lundi, lorsque l’étudiante de 19 ans a récupéré son GSM pour se localiser via Google Maps. Ne sachant pas où elle se trouvait, elle a pu envoyer l’adresse à son frère, en lui expliquant la situation. Ce dernier a immédiatement appelé les forces de l’ordre et, durant la nuit de lundi à mardi, la police locale de Charleroi est intervenue pour sauver la victime.

Sur place, les enquêteurs ont trouvé la jeune femme et deux de ses violeurs, connus de la Justice notamment pour vol avec violence. Les deux suspects ont été déférés devant le juge d’instruction ce mardi: ils ont été inculpés de séquestration et de viol avant d’être placés sous mandat d’arrêt. Les suspects affirment avoir pris en charge la jeune femme en rue et l’avoir ramenée à Charleroi avec son consentement. L’un des inculpés affirme d’ailleurs qu’elle était amoureuse de lui…

L’enquête se poursuit, notamment pour retrouver les trois derniers participants de cette tournante. Les analyses toxicologiques réalisées sur la jeune étudiante permettront sans doute de démontrer qu’elle a bien été droguée afin d’être abusée.