CHARLEROI

Une jeune Farciennoise battue et torturée au fer à souder par son père

Une jeune Farciennoise battue et torturée au fer à souder par son père

C’est parce que Samia portait le voile quasi intégral à l’athénée de Châtelet, malgré le règlement, que son calvaire a été révélé en septembre 2016. Sous les tissus, la petite Farciennoise cachait en effet les stigmates de sévices infligés par son propre père, entre la troisième maternelle et l’école secondaire. EdA

Le parquet a requis12 et 18 ans de prison contre les parents qui nient formellement les faits.