NAMUR

Conduite sous influence de l’alcool: cinquante-six permis retirés en province de Namur

Conduite sous influence de l’alcool: cinquante-six permis retirés en province de Namur

Cette opération, coordonnée par la direction de coordination et d’appui de l’arrondissement de Namur a réuni un total de 149 policiers. ÉdA Michel Motte

Une vaste opération de contrôle a été orchestrée ce week-end par la police intégrée de l’arrondissement de Namur, dans le cadre du Week-end sans alcool au volant de la campagne BOB 2017-2018. Voici le bilan de l’action.

D’hier à 16h à ce dimanche à 4h, la police intégrée de l’arrondissement de Namur a réalisé une opération de contrôles routiers (FIPA) qui ciblaient la problématique de la conduite sous influence, et ce, dans le cadre du Week-end sans alcool au volant de la campagne BOB 2017-2018.

Les différentes études démontrent que la conduite sous influence d’alcool et/ou de stupéfiants est un facteur d’accident, particulièrement les nuits de week-end.

Cette opération, coordonnée par la direction de coordination et d’appui de l’arrondissement de Namur a réuni un total de 149 policiers. 105 de ces policiers provenaient, de douze des treize zones de police de la Province de Namur à savoir: Namur, Orneau-Mehaigne, Des Arches, Entre Sambre et Meuse, Samsom, Jemeppe, Flowal, 3 Vallées, Haute-Meuse, Lesse et Lhomme, Condroz-Famenne et Hermeton et Heure. Ils ont été appuyés par 44 policiers des unités de la police fédérale à savoir: la police de la route de Namur, le Centre d’information et de communication (CIC) de Namur, la direction de coordination et d’appui de Namur, le Corps d’intervention (CIK Namur, Liège, Luxembourg et Brabant Wallon), l’appui canin (2 maîtres-chiens stupéfiants et 2 maîtres-chiens pisteurs), la Direction de la Sécurité publique et l’Appui Aérien.

Résultats sur douze zones de Police et via la WPR Namur (police fédérale de la route):

– 2495 conducteurs ont été soumis soit à l’Alco Sensor, soit à l’éthylotest. 56 étaient en état d’ébriété. Sur décision des officiers de police judiciaire présents sur les différents dispositifs ou sur décision du magistrat de garde du parquet de Namur, 8 usagers ont vu leur permis de conduire retirés pour une période de quinze jours. Le permis de conduire des 48 autres conducteurs leur a été enlevé administrativement pour une période de 3 ou de 6 heures.

– 5 conducteurs ont été contrôlés alors qu’ils se trouvaient sous l’influence de produits stupéfiants. Deux d’entre eux se sont vus signifier un retrait immédiat de leur permis de conduire pour une période de 15 jours par les autorités judiciaires.

– 5 saisies de stupéfiants ont été réalisées.

– 7 véhicules ont été saisis pour défaut d’assurance. 91 procès-verbaux de roulage pour diverses infractions ont été rédigés (vitesse, ceinture, GSM, contrôle technique,…). L’ensemble des conducteurs verbalisés seront amenés à s’acquitter d’amendes ou à s’expliquer devant les juridictions namuroises.