MÉDIAS

Débat sur le viol dans «C’est vous qui le dites!»: le CSA ouvre un dossier

Débat sur le viol dans «C’est vous qui le dites!»: le CSA ouvre un dossier

«C’est vous qui le dites!», mais qu’en dit le CSA? RTBF/Jean-Yves Limet

Le conseil supérieur de l’audiovisuel a déjà reçu 12 plaintes concernant l’émission de ce vendredi dont un débat était centré sur les propos de Brigitte Lahaie la veille sur le viol.

Benjamin Maréchal fait de nouveau l’objet de plaintes auprès de l’autorité de contrôle du paysage audiovisuel belge. Quelques heures seulement après que l’animateur polémique a rendu l’antenne, les plaintes ont commencé à affluer dans la boîte mail du CSA.

Ce vendredi, à 17h, le CSA a été saisi à 12 reprises pour cette diffusion. «Le CSA entame une analyse pour juger la recevabilité des plaintes reçues et la suite qui leur sera apportée», résume l’arbitre audiovisuel. Son précédent dossier, ouvert suite au débat sur la sécurité routière après l’accident fatal à un jeune scout, fait l’objet de 3 plaintes.

Le ministre des Médias Jean-Claude Marcourt s’est indigné cet après-midi sur Twitter: «Intolérable d’aborder un sujet aussi sensible et grave de cette manière. Pas acceptable pour média de service public. J’interpelle l’administrateur général de la RTBF à l’instant.»

La RTBF n’a pas dévoilé ce qui s’est dit lors de cette interpellation, mais communiquera dans la soirée sur cette nouvelle polémique suscitée par son animateur vedette.