Football

PORTRAITS | Treize espoirs luxembourgeois aux portes de la D1

PORTRAITS | Treize espoirs luxembourgeois aux portes de la D1

De g. à d. en haut : Henen, Déom, Bouterbiat, Frenoy. De g. à d. en bas : Martin, Boutrif, Lecomte et Body. EdA

Plusieurs jeunes de notre province militent parmi les espoirs de D1. De Déom à Henen en passant par Bouterbiat, on dresse leurs portraits en 4 pages dans notre journal de ce vendredi.

David Henen (21 ans, U23 à Everton, en partance)

Champion en U23, où il était capitaine de l’équipe, David Henen, originaire de Florenville, ne devrait pas faire de vieux os à Everton. L'ailier de 21 ans, qui n'a pas encore percé au plus haut niveau, peut compter sur l'intérêt de plusieurs clubs belges et français. 

+ ABONNÉS | L'interview complète de David Henen

L'ancien joueur du Standard et de Virton explique pourquoi il n'a pas eu sa chance en premières à Everton, que ce soit avec Martinez, Koeman, Unsworth ou Allardyce. "Dès qu’Unsworth a été mis en place, il m’a dit de me préparer à jouer avec les premières. Je devais d’ailleurs commencer un match de Coupe d’Europe contre Lyon, mais je n’étais pas qualifié pour cette compétition. Ce fut une grande déception, explique-t-il entre autres. Avec Sam Allardyce, l’équipe va mieux. Mais je savais que son style de jeu à l’anglaise ne me conviendrait pas. Comme Kevin Mirallas, je n’ai pas le profil pour son système."

Désormais, il veut prouver qu'il n'est plus un "gamin de merde".

Jérôme Déom (18 ans, noyau A du Standard, 10 matchs pros)

À 18 ans, Jérôme Déom a déjà dix matches pro au compteur et  une certaine expérience.  Mais sa carrière  a du mal à décoller. Au stage hivernal du Standard, le natif de Libramont était le plus jeune des 27 Rouches présents. Le seul à avoir 18 ans, né en 1999, le 19 avril. Mais il est déjà le plus «expérimenté» des jeunes qui ont donc passé la semaine à Marbella. Aux côtes des Bodart, Lavalée, Djenepo, Cavagnera ou Selahi, Déom renseigne déjà dix matches professionnels, soit autant que ses équipiers en espoirs.

+ ABONNÉS | Découvrez le papier complet sur Jérôme Déom

Mais cette saison, le joueur formé à la RES Orgeotoise a disparu des radars. Il n’a pris place qu’une fois sur le banc, contre Heist, en Coupe de Belgique. Pour le reste, il était en tribunes ou chez lui les jours de match, et a même dû passer par la case espoirs pendant quelques semaines, au début de cette saison. L’international - 19 ans ne veut pas trop s’attarder sur ses difficultés, ni trop en ajouter. «Je dois continuer à travailler. Quand Trebel est parti, je ne me suis pas mis en tête que je devais absolument jouer. »

Martin Saint-Mard (18 ans, U21 au Standard)

Originaire d’Ethe, Martin Saint-Mard est passé par Meix et Virton avant de filer au Standard. Il espère désormais frapper à la porte de l’équipe A. 

Après cinq saisons en Gaume, le défenseur a fait le grand saut et s'est lié au Standard de Liège. Depuis lors, le Virtonais tente de faire son trou du côté de Liège. Après deux bonnes saisons en U17 et U19, il a intégré le noyau espoirs au début de cette campagne. « Je ne savais pas trop à quoi m’attendre, je pensais jouer moins. Finalement je dois avoir été titulaire une bonne dizaine de fois», détaille-t-il. Ils ont bouclé la première phase du championnat en pole position.

+ ABONNÉS | Découvrez le papier complet sur Martin Saint-Mard

Contrairement à Jérôme Deom ou Nathanaël Frenoy, le défenseur ne bénéficie pas pour l’instant d’un contrat pro. 

Adel Bouterbiat (17 ans, U21 du Sporting Charleroi)

Après moins d’une saison et demie en première à Oppagne, en P2 puis en P1, Adel Bouterbiat a débarqué chez les U19 du Sporting Charleroi cet été après un test réussi. Ses six premiers mois sont tout aussi réussis. «Au premier match, contre Genk, je suis rentré à la pause et j’ai signé un doublé et une passe décisive. Je n’aurais pu rêver mieux. Puis j’ai mis un triplé contre Zulte. Et un doublé contre Lokeren. Je me suis surpris moi-même. Après quelques matchs en U19, mon coach m’a dit que je devais aller jouer en U21.On m’avait prévenu avant que c’était possible, mais je ne m’y attendais jamais aussi vite, explique l'ancien buteur d'Oppagne. J’ai commencé sur le banc quelques matchs, en rentrant à chaque fois. Je voyais bien qu’en bossant, ça allait venir. Et courant novembre, j’ai marqué un premier but contre Bruges. À partir de là, j’ai enchaîné avec une moyenne d’un but par match environ. Au total, j’en suis à 7 buts en U19 et 5 en U21.»

ABONNÉS | Découvrez l'interview complète d'Adel Bouterbiat

Il compte désormais tout faire pour pouvoir toquer à la porte de l'équipe A de Felice Mazzu durant les prochains mois, "sans pression vu mon âge."

Nathanaël Frenoy (18 ans, U21 du Standard)

Le Tennevillois Nathanaël Frenoy porte le maillot du Standard depuis 2011. En 2015, celui qui est également le capitaine des espoirs liégeois avait paraphé un contrat pro portant sur trois saisons. L’arrière droit de 18 ans, qu’on dit très rapide et particulièrement précis dans ses centres, a d’ailleurs fait sa première apparition avec les pros, en amical, contre le Luxembourg en mars 2017.  Cette saison, après avoir participé au début de campagne, le défenseur s’est occasionné une déchirure et s’est retrouvé sur la touche un moment. Il a repris l’entraînement il y a peu et rejoué 45 minutes pour la première fois cette semaine.

Timothy Martin (16 ans, U17 de la Gantoise)

Même s’il ne peut pas encore être véritablement considéré comme un espoir puisqu’il évolue seulement en U17 pour l’instant, Timothy Martin, transféré de Virton vers Anderlecht, avait fait parler de lui en février 2016. Pourtant, après une seule saison à fréquenter les installations de Neerpede, privé de temps de jeu, le portier originaire d’Aubange a préféré filer encore un peu plus au nord, du côté de La Gantoise.

En rejoignant les Buffalos l’ancien virtonais était assuré d’être aligné plus régulièrement. « Ils m’ont en effet fait venir pour être le numéro un en U17, je m’entraîne en plus de temps en temps avec le noyau U19, ajoute Timothy

ABONNÉS | Découvrez l'article complet sur Timothy Martin

Idir Boutrif (17 ans, U21 du Standard)

Idir Boutrif a rejoint le club liégeois cette saison. Originaire de Longwy, de l’autre côté de la frontière, l’attaquant est passé par le centre de formation de l’Excelsior Virton avant de profiter du partenariat du club gaumais avec Saint-Étienne pour filer dans la Loire. Après une saison chez les Verts, l’attaquant a repassé la frontière dans l’autre sens pour rejoindre le Standard. Pour l’instant, il doit s’y contenter d’un rôle de réserviste ou redescendre évoluer dans le noyau des moins de 19 ans.  Le championnat de division 1 ? Ce ne serait que le début de mon rêve ! »

Armel Body Jonathan Bathy (19 ans), Laurent Dewalque (19 ans), Armel Body (18 ans) et Victor Klein (18 ans) : en U21, mais dont on ne veut pas dans le noyau A

Si quatre jeunes Luxembourgeois portent la tunique des espoirs de l’AS Eupen, le noyau pro du club germanophone leur semble pourtant inaccessible pour l’heure. Si des jeunes éléments sont intégrés au noyau pro, ils proviennent tous de l’académie Aspire, basée à Doha.  Pourtant, après avoir tous transité par le centre de formation de l’Excelsior Virton, Jonathan Bathy, Laurent Dewalque, Armel Body et Victor Klein ont tous migré vers l’est du pays. Même s’ils disent ne pas regretter leur choix, les quatre éléments doivent ronger leur frein et se contenter des miettes. «Aucun jeune du groupe U21 ne reçoit sa chance », confirme Laurent Dewalque.

Laurent Dewalque, auteur d'une saison intéressante l'an passé, doit désormais se contenter de quelques minutes par match en U21, quand il joue. Il compte désormais intégrer le noyau d'une équipe première, en D1B, D1 amateurs voire en D2.

+ ABONNÉS | Découvrez l'article complet : Le Qatar ne veut pas des jeunes Belges.

Victor Klein et Armel Body sont, eux, actuellement blessés. « J’ai repris l’entraînement après la mini-trêve et Victor devrait revenir la semaine prochaine, confirme Armel Body. Je me suis cassé le poignet. Avant cela, j’ai joué quelques matches dont deux ou trois comme titulaires. » Le gardien Jonathan Bathy est également passé par le Standard avant d'aller à Eupen cette année. Le jeune portier, qui fêtait hier ses 19 ans, évolue surtout avec les U19 cette saison et s'entraîne avec les U21.

Élysée Lecomte (18 ans, U19 Sporting Charleroi)

L’arrière gauche Élysée Lecomte, natif de Virton, porte, lui, la vareuse des U19 carolos qui occupent la 6e place de leur championnat. Et peut aussi se targuer d’un but en amical face au PSG (U19) et de deux apparitions en championnat espoirs. Le jeune Virtonais, qui a célébré ses 18 ans en octobre et débuté chez les Virtonais avant même ses 5 ans, aspire évidemment à se faire une place en U21, à l’instar de Bouterbiat.  Pour cela, il sait qu’il doit travailler son repositionnement défensif.

ABONNÉS | Découvrez l'article complet sur Élysée Lecomte

Wesley Orville et Gaëtan Rocca (16 ans, U17 Sporting Charleroi)

 Les médians Wesley Orville et Gaetan Rocca, tous deux de la commune d’Aubange et tous deux âgés de 16 ans, militent en U17 où ils donnent satisfaction.