DIVISION II RÉGIONALE

Un très bon coup à jouer pour le BCCA

Un très bon coup à jouer pour le BCCA

BCCA Neufchâteau Eda Didier Clarenne

Collège-St-Louis - Neufchâteau B : Ce soir, 21 h

Avec cinq équipes à quatre défaites (Erpent, Neufchâteau B, Collège-St-Louis, Vieux Campinaire et Quaregnon), deux équipes à cinq défaites (Maffle et Kain) ainsi que deux autres à six défaites (Andenne et Haneffe), la course aux play-off s’annonce très intense et le moindre faux pas pourrait s’avérer fatal. C’est dire si ce déplacement à Collège-St-Louis s’avère primordial. «Oui, dans le sens où si on s’impose, on aura deux longueurs d’avance sur cette équipe, en comptant l’average, commente le coach chestrolais Clément Thomas. On peut donc réaliser un bon coup. Mais si on perd là-bas, ce ne sera pas catastrophique. Cela reste un déplacement très compliqué. »

À la maison, les Chestrolais s’étaient imposés sans trop de difficultés (88-62). Collège-St-Louis est peut-être l’équipe du top dont le style de jeu convient le mieux à Neufchâteau B? «Je ne sais pas, répond Clément Thomas. C’est une équipe avec beaucoup de jeunes, qui a peu d’expérience au niveau régional. Parfois, ils font de très bons matches, parfois ils passent à côté, parce qu’ils commettent trop d’erreurs. J’ai entendu dire que David Kalut, un ancien joueur de D1, avait repris le basket pour les encadrer. Mais cela ne les empêche pas de perdre, comme à Maffle, la semaine dernière. »

Comme l’a dit le coach chestrolais, Neufchâteau B peut ce soir placer Collège-St-Louis à deux longueurs. «Pour cela, il faudra prester un match très sérieux, intelligent et minimiser les bêtises comme les pertes de balle ou des choix trop rapides en attaque », avance le coach.

Pour ce déplacement, Clément Thomas devra composer sans Deneve qui s’est à nouveau déboîté l’épaule le week-end dernier à Waterloo. Sans Baeten également (mollet) et sans Filbiche (genou). Les Bizimana (P1) viendront gonfler le noyau.