NBA

VIDÉO | Insolite: le panier à trois points qui n’en valait aucun

Scène rocambolesque cette nuit en NBA: Manu Ginobili marquait un panier pour les Spurs, mais aucun arbitre ne l’avait remarqué! Heureusement, ils ont validé son trois points a posteriori.

Imaginez. Vous marquez un panier à trois points, sorti de nulle part. De fait, Ginobili voulait adresser une passe en hauteur à LaMarcus Aldridge, et la balle eut une trajectoire bizarre mais heureuse (à 1:05 dans la vidéo ci-dessus). Panier improbable, mais panier quand même. Pourtant, l’Argentin se voit refuser la chance de le célébrer! À la place, l’équipe adverse, les Knicks de New York, se lance dans une contre-attaque, comme si de rien n’était!

L’Argentin Manu Ginobili a bien cru à une mauvaise plaisanterie. Il défend vaille que vaille, tout en jetant des regards et des cris médusés à l’arbitre le plus proche. «J’étais comme un dingue, raconte-t-il plus tard à la presse. Une fois que vous avez marqué un tel panier, vous voulez qu’il compte!»

Finalement, le jeu est interrompu. Les planches du parquet s’improvisèrent la scène d’une tragicomédie. Le coach des visiteurs, en voyant son joueur s’agiter pour qu’on lui accorde son panier, se laisse convaincre de demander la révision vidéo. Gregg Popovich avoue: «Très honnêtement, je n’ai pas vu qu’il était rentré. Mais comme tout le monde commençait à m’attraper pour me dire que la balle était dedans, j’ai agi comme si j’étais certain que c’était le cas.»

Plus tard, en plein milieu de cette période de flou artistique, un ralenti s’affiche sur l’écran géant. Tout le monde sur et autour de l’arène atteste donc que la balle a traversé l’anneau malgré son étrange trajectoire.

L’équipe d’arbitre accorde le panier, à deux points dans un premier temps. Soulagement pour le joueur des Spurs, pour qui beaucoup de fans argentins avaient fait le déplacement. La pause entre ce troisième quart-temps et le dernier clôturera définitivement cet épisode loufoque, lorsque le panier est majoré à trois points. Ce geste n’est pas qu’une anecdote: en inscrivant ces trois points en fin de troisième quart-temps, Ginobili a plié la rencontre. Avec ce panier, le score passa de 78-67 à 81-67, de quoi offrir un matelas aux Spurs qui se sont finalement imposés 100-91.

Pour la petite histoire, cette victoire au goût insolite vaut à l’entraîneur Gregg Popovich d’entrer dans le top 5 des coaches les plus victorieux en NBA. Chapeau!