HUY-WAREMME

Sous l’objectif de Jérôme Heymans

Huit DJ’s locaux, huit univers, huit défis| La série d’été 2017 sur nos DJ’s locaux a été un véritable défi artistique et technique pour notre photographe. «L’idée était de photographier ces huit DJ’s, non pas derrière des platines, ce qui aurait été redondant, mais dans un univers qui pouvait mettre en avant leur style musical, ce qui n’était pas forcément évident. J’ai discuté préalablement avec chacun d’eux pour comprendre la «couleur» de leur musique, l’ADN de leur set… Après, il a fallu trouver des lieux, des mises en scène, des accessoires qui collaient.» Ainsi, il a fait poser le Momallois Fred Desire (3e photo) au bal des lampions de Remicourt avec un décor entièrement imaginé par notre photographe. Pour Miss MJoy, Jérôme Heymans a réussi à décrocher les coulisses du chapiteau Decrollier à Marchin.Heymans

Jérôme Heymans, notre photographe, a passé en revue ses milliers de photos prises en 2017 pour en retirer ses douze «perles», douze coups de cœur qu’il nous explique.

Animateur de l’atelier photo à la Mézon de Huy et au photoclub de Marchin, le Hutois de 42 ans, continue, en parallèle à ses photos de presse, de multiplier les projets artistiques. «Je termine une série de nuit avec des mises en scène rappelant les vieux films noirs américains. Je poursuis aussi ma série «gloss» avec des nus huilés et mes bébé Crypt Show, ces têtes de poupées détournées.»