L’ASBL Fun-en-Bulle a vu le jour, en octobre 2010, sur l’initiative de deux psychologues, Chloé Bauraind et Anne Willequet.

Subventionnée par la Région wallonne, cette association a pour but de promouvoir et d’organiser une aide éducative et thérapeutique aux enfants et aux adolescents porteurs de troubles du spectre autistique. Elle s’attache également à venir en aide à ceux qui souffrent d’un retard du développement et de troubles psychoaffectifs. «Notre approche globale, expliquent les responsables de Fun-en-Bulle, est développementale et axée sur une stimulation multisensorielle de l’enfant par le jeu. Celle-ci est individuelle et relationnelle. Elle prône l’interactivité entre l’enfant, le parent, les volontaires et les professionnels.»

Concrètement, l’enfant neuro-atypique bénéficie de séances individuelles au cours desquelles on lui enseigne, grâce au jeu, des compétences sociales. Les parents ne sont pas oubliés non plus, puisque ceux-ci se voient proposer des entretiens de soutien dans la relation à leur enfant, dans la recherche de volontaires pouvant accompagner leur enfant dans son développement, ou encore des journées de formation, voire une expertise dans le domaine des troubles du spectre autistique.

Désireuse de créer des jeux et du matériel didactique adaptés aux enfants autistes, l’ASBL a vu son projet retenu par BNP Paribas Fortis Foundation qui lui a octroyé une aide de 7 500€. «Grâce à cette aide, précise Michèle Huart, coordinatrice de l’ASBL, nous allons proposer aux parents et aux volontaires des ateliers de création de jeux et de matériel didactique pouvant leur servir autant à domicile, qu’à l’école ou en salle de jeux.» L’ASBL envisage aussi d’acheter, grâce à cette aide, du matériel informatique et de communication, ainsi que du matériel de bricolage.

www.funenbulleasbl.be