Profiter du bouche-à-oreille pour faire sa publicité: le but du BNI Bastogne Cartonne, une organisation de recommandations d’affaires lancée le 15 septembre à Bastogne.

«Il existait déjà deux ailes à Marche et à Arlon, explique Cédric Hartman, président pour un semestre. Et comme plusieurs membres du BNI d’Arlon exerçaient aussi leur profession à Bastogne, ils ont pris l’initiative d’en créer une supplémentaire dans la cité ardennaise». Le principe du BNI? Se recommander l’un l’autre à son cercle professionnel, familial et d’amitié. «Si, lors d’une soirée entre amis par exemple, un jeune couple évoque une envie de construire, on lui proposera la carte de visite de l’architecte qui fait partie de notre association.» S’il se donne l’objectif d’atteindre la barre des 40 membres en un an, BNI Bastogne Cartonne comptabilise déjà 31 adhérents, allant de l’assureur au toiletteur canin. «Pour éviter la concurrence, nous n’accueillons qu’un seul représentant par métier, poursuit Cédric Hartman, à la recherche entre autres de professionnels actifs dans les soins de santé. Nous veillons à choisir des candidats sérieux et de confiance. Pour installer ce bon climat, nous nous réunissons chaque mardi matin. Ces rencontres nous permettent de parler affaires et notamment d’exposer aux autres une requête, comme un partage de contact ou un like sur sa page Facebook.» Pour faire partie du réseau, il est nécessaire de débourser une cotisation annuelle. Mais cet investissement serait vite amorti selon les responsables de BNI. Outre les participations aux réunions de rencontres, BNI donne un accès via sa plate-forme aux contacts des 500 membres de la Belgique francophone.

Fb : www.facebook.com/BNIBastogne