Située au cœur de la campagne chièvroise, une maison de retraite un peu particulière offre à 54 chiens et 78 chats, un lieu de vie où finir paisiblement leurs jours.

Tout débute en 1999 par une rencontre entre Serge et Valérie Luycx, tous deux bénévoles dans un refuge de protection animale. Animés d’une même passion, l’envie de créer une maison de retraite pour les laissés-pour-compte a germé. «Quand on adoptait un animal, on choisissait toujours celui dont personne ne voulait. On s’est dit pourquoi ne pas faire quelque chose pour ceux qui ont moins de chances d’être adopté » confie Valérie. Partis de rien, ils mettent en place leur association à Courcelles. Grâce à un gros coup de pouce médiatique, le refuge se développe. Concept unique en Belgique, des émissions telles que la Main à la Patte ou 30 millions d’amis s’emparent du sujet. En 2007, ils s’installent à Chièvres pour résoudre un manque de place. Les animaux sont acceptés soit dès l’âge de 10 ans (plus jeunes s’ils ne peuvent être placés), soit en cas de handicap ou de problèmes de santé. Alternative à l’euthanasie et à la vie en cage, ce home tente de redonner à ces animaux le confort, les soins et l’affection qui leur sont dus. Ils terminent leur vie au domaine en totale liberté. Aucun animal ne se trouve en cage. «Il faut venir sur place pour se rendre compte de la façon dont nos animaux vivent.» explique Serge. Les chiens et les chats ont séparément un accès libre durant la journée à une grande prairie clôturée. Aujourd’hui, les Petits Vieux représentent une quarantaine de bénévoles, 2 vétérinaires et 2 500 membres. C’est grâce aux dons et à un système de parrainage des pensionnaires que leur quotidien est amélioré. En 2016, une nouvelle aile a été inaugurée. Le 17 mars, l’équipe vous donne rendez-vous pour leur crêpe party.

Infos: 068 28 07 11

www.lespetitsvieux.be