«Chaque année, à la présentation de votre budget, je suis déprimé, déclare Marc Evrard (union Pour Nandrin). Vous nous annoncez systématiquement des catastrophes pour les années suivantes.