Spy n’a pu confirmer le succès signé à l’aller, face à Wavre. Si les «Spirous» se sont battus comme de beaux diables en première mi-temps, ils n’ont jamais réussi à tromper le gardien wavrien.