BRUXELLES

Inauguration du «plus bel établissement de friterie du monde» à Etterbeek: la friterie Antoine renaît

La nouvelle friterie Antoine a été inaugurée à Etterbeek. C’est une belle histoire de famille qui se perpétue.

Le bourgmestre d’Etterbeek, Vincent De Wolf, a inauguré, jeudi midi, la nouvelle friterie de la Maison Antoine, sur la place Jourdan.

Le chantier de reconstruction a été confié à la Régie foncière, propriétaire des murs. Il a duré huit mois et a coûté 477.000 euros. Ce montant sera couvert par la location du bâtiment. La Maison Antoine, locataire des lieux, a renouvelé tout son matériel de cuisine. Pendant les travaux, la petite entreprise familiale a acheté un camion mobile pour le placer devant le chantier. Il sera utilisé par la suite pour des événements.

 

 

Le grand-père des actuels exploitants, un ancien forain, a ouvert une friterie mobile en 1948 sur la place Jourdan. Elle a commencé à occuper en partie le kiosque communal en 1983 et a pris possession de l’ensemble du kiosque en 1990.

«Je pense qu’on a le plus bel établissement de friterie du monde», estime Thierry Willaert, exploitant de la friterie. «Elle est pratique pour le personnel, conviviale et conçue pour que les gens n’attendent pas trop. Au niveau de l’hygiène, avec l’inox, tout est entièrement lisse et lavable. Par terre, le sol est le même que celui des hôpitaux.»

La nouvelle friterie fait 50 m2. Elle est composée d’une zone centrale de préparation avec trois friteuses et trois comptoirs, de vestiaires et sanitaires pour le personnel et d’une petite cuisine à l’arrière avec chambre froide, four à pain, lave-vaisselle et d’une machine à laver. Elle dispose encore d’un local poubelle et de deux récolteurs de graisse. L’auvent en bois peut s’éclairer en soirée. La friterie dispose d’une toiture verte et la façade est composée d’un bardage en zinc pour rappeler les anciennes roulottes.

La friterie préfigure la rénovation de la place, qui sera semi-piétonnière.

«Le parking qui était prévu pour les commerçants et les habitants, derrière la place, avenue du Maelbeek, est aussi terminé, comme c’était promis», explique le bourgmestre.

«Dès le mois de janvier, les travaux de réfection de la place vont commencer pour se terminer pour les grandes vacances. On aura alors un semi-piétonnier avec de belles terrasses sur l’ensemble de la place. Les voitures seront déplacées dans le parking en sous-sol. On va aussi replanter des arbres sur tout le pourtour.»