BRUXELLES

Stade national: la proposition d’Écolo qui dénonce l’affairisme

Stade national: la proposition d’Écolo qui dénonce l’affairisme

Belga – Arnaud Pinxteren

Il n’y aura donc pas d’Euro 2020 à Bruxelles. Écolo dénonce l’affairisme et propose une Cité des sports autour du stade Roi Baudouin.

Écolo a dénoncé jeudi «l’affairisme» qui a selon lui «tué» le dossier du stade national sur le parking C du Heysel, et défendu un modèle participatif qui donne une place au football et aux autres sports à partir du Stade Roi Baudouin.

«Le projet d’Eurostadium est bancal depuis le début et doit être abandonné», a affirmé Arnaud Pinxteren, député bruxellois Écolo. La décision de l’UEFA est à ses yeux une occasion de mettre à plat le projet au-delà du calendrier de l’Euro 2020.

«Ce projet n’a pas encore été réalisé, tout simplement parce qu’il est mauvais. Les responsables, (le ministre bruxellois du Budget) Guy Vanhengel et (le Premier échevin de Bruxelles) Alain Courtois en tête, doivent dès aujourd’hui assumer cet échec et travailler à une meilleure alternative», exhorte-t-il.

Pour les Verts, la Belgique et Bruxelles ont déjà un stade national: le stade Roi Baudouin. Avec Groen, ils appellent à un projet de stade pensé avec les citoyens, au cœur d’une Cité des Sports sur le plateau du Heysel. «Les pouvoirs publics prévoient d’investir 300 millions d’euros dans le projet d’Eurostadium. Cet argent devrait être investi dans un projet plus rassembleur. Faisons du Stade Roi Baudouin rénové l’écrin bruxellois pour notre équipe nationale, ses supporters, mais aussi pour les amateurs de tous les autres sports», conclut Arnaud Pinxteren.