TOURNAI/MOUSCRON

Entre deux et huit ans de prison contre des gros bonnets de la drogue

Entre deux et huit ans de prison contre des gros bonnets de la drogue

(Illustration) ÉdA

Le tribunal correctionnel de Tournai a prononcé des peines lourdes contre des Français qui avaient stocké 75 kg de cocaïne et 25 kg de résine de cannabis dans un commerce situé le long de la rue des Moulins à Mouscron. Cette saisie record de trois millions d’euros avait été opérée au début de l’année 2013. Trois hommes écopent de huit ans de prison, un autre Français est condamné à six ans et un dernier écope de deux ans. Une femme est acquittée.

Au début du mois de juin de l’année 2013, la zone de police de Mouscron a procédé à une saisie record de 75 kg de cocaïne et de 25 kg de résine de cannabis, contenus dans des sacs de sport. Lors de cette perquisition, les policiers avaient aussi retrouvé une série d’armes et de divers objets que l’on retrouve fréquemment dans des affaires de grand banditisme.

Anouar Ben Amor (40 ans), qui avait mis son commerce à disposition de ses complices, écope de huit ans de prison. Il a écopé de onze ans de réclusion en avril 2008 par une cour d’assises spéciale française dans le cadre du plus gros «go fast» mis en place entre le sud de l’Espagne et la région parisienne. Une somme de 100 000€ lui est confisquée.

Celui qui était à la tête de ce trafic de drogue est aussi impliqué dans cette affaire jugée à Tournai: Mohsin Gunnouni. Il écope de six ans de prison.

Félix Gayroso, considéré comme le caïd d’une cité de Montataire (Oise), écope de huit ans de prison. Il avait déjà écopé de huit ans de prison devant la cour d’assises du Val-d’Oise pour avoir enlevé un employé à Montmartre en 2013. La même peine a été prononcée contre Omar El Hammi. Samir Abdelmalek écope de deux ans de prison.