GESVES

Michèle Visart tirera la liste Écolo

Michèle Visart tirera la liste Écolo

Ils sont six à porter la liste Écolo. ÉdA – 302446944245

Si, habituellement, le premier de cordée est souvent un mandataire sortant, Écolo se distingue par le choix de sa tête de liste.

On aurait pu s’attendre à voir les deux élus Écolos actuels, à savoir Cécile Barbeaux et Corentin Hecquet, mener la liste. Il n’en est rien, Écolo étonnera toujours. La première poussera la liste, le second figurera à la quatrième place. C’est Michèle Visart qui propulsée tête de liste. Depuis 2006, elle est conseillère CPAS. Ce travail dans l’ombre a permis à cette institutrice récemment retraitée d’agir en faveur des plus démunis, dans une fonction peu visible. Déjà dans sa classe, elle pratiquait la démocratie participative.

En 2e position, on retrouvera Arnaud Deflorenne. Informaticien indépendant, actif au sein d’Écolo régional et fédéral et par ailleurs époux de Cécile Barbeaux. Il apprécie les modes de gestion participatifs, «ce qui manque grandement actuellement à Gesves», n’hésite-t-il pas à dire.

Psychologue, enseignante et conseillère pédagogique, Nathalie Catinus, de Mozet d’adoption, compte défendre un avenir durable pour tous. Elle anime des ateliers de pleine conscience à l’école communale de l’Envol. Elle poussait la liste, il y a six ans et rempile, cette fois, à la troisième place.

La place aux citoyens

Claude Bertrand n’est pas un inconnu. Lui aussi a mouillé son maillot sur les bancs de l’opposition, de 2000 à 2006. Il figurait déjà sur la liste Écolo en 2012 et est à l’origine du groupe Écolo, à Gesves. Il occupera l’avant-dernière place.

Cécile Barbeaux poussera donc la liste. Elle est conseillère communale depuis 2006. Cette juriste de formation travaille dans le domaine de l’énergie à la Région wallonne.

La liste se voudra donc pluridisciplinaire et engagée dans la vie locale. Une fois de plus, la locale de Gesves positionne des candidats d’ouverture. «L’occasion, affirment-ils, de donner une vraie place aux citoyens et construire avec eux l’avenir de la commune».

«Quand on fait de la politique, c’est pour faire bouger les choses», lance l’actuelle chef de file Cécile Barbeaux. «Donc, si nous sommes appelés à entrer dans une majorité, on prendra nos responsabilités, mais pas à n’importe quelle condition. Nous devrons, en équipe, examiner le programme. Et puis nous aviserons».

Les Écolos gesvois proposeront prochainement leur action l’opération Dites-nous qui donnera la parole aux citoyens, leur permettant d’exprimer leurs besoins, leurs attentes et leur vision de l’avenir de la commune.

Comme on pouvait s’y attendre, ils iront en campagne sous le sigle Écolo. Ce sera plus que certainement la seule liste clairement affichée. Et aussi la seule qui sera conduite par une femme.

Les autres candidats seront connus prochainement.