Sa musique était un rêve américain

À elle seule, cette bête de scène avait rassemblé 700 000 personnes au pied de la Tour Eiffel pour un concert gratuit en 2009. Reporters/Andia

Des années yé-yé au rock de bikers en passant par le blues… dans sa musique, Johnny importe le mythe américain chez nous tout en le mettant à sa propre sauce. Il n’invente rien. Il interprète. Tellement bien qu’il restera une légende du rock français.