Le débrief du jour : L'émotion pour Johnny | Le taser bientôt testé en Belgique | Prix collectif pour la «personnalité de l’année»

Le débrief du jour : L'émotion pour Johnny | Le taser bientôt testé en Belgique | Prix collectif pour la «personnalité de l’année»

Les fans de Johnny étaient tous submergés par l'émotion. EdA Mathieu Golinvaux

Une immense vague d'émotion s'est répandue avec le décès de Johnny Hallyday, le pistolet à impulsion (taser) sera bientôt testé dans plusieurs zones de police, le Time magazine a désigné «personnalité de l'année» les femmes qui ont «brisé le silence» : voici le condensé de l'actualité de ce mercredi.

1

L’émotion partout après la mort de Johnny Hallyday

Johnny Hallyday est décédé dans la nuit de mardi à mercredi à 74 ans. L’icône du rock à la française n'est plus. Et avec sa disparition c'est le déluge de réactions et d'émotion.

+ Plus d’infos ici

+ RÉACTIONS | Læticia, David, Laura, Nathalie, Sylvie: les adieux de ceux qui ont partagé sa vie

+ ANALYSE | La dernière idole: les raisons de son succès

+ VIDÉO | Johnny Cadillac: «C’est comme si j’avais perdu mon père»

+ INTERVIEW | Thierry Luthers perd son idole: «C'était une légende, c’est devenu un mythe»

+ DOSSIER | Tous nos articles

 

2

Le «taser» va être testé dans 14 zones de police

Quatorze zones de police sont appelées à participer à un projet-pilote d’une année sur l’usage du pistolet à impulsion électrique («taser»).

+ Plus d'infos ici

 

3

Les femmes harcelées désignées «Personnalité de l’année»

Des premières femmes qui ont révélé l’affaire Weinstein aux milliers qui ont suivi via le hashtag #Metoo: tous ceux et celles qui ont «brisé le silence» face au harcèlement sexuel ont été désignés mercredi «Personnalité de l’année» 2017 par Time magazine.

+ Plus d’infos ici

 

4

Vladimir Poutine annonce être candidat au scrutin présidentiel

Vladimir Poutine a annoncé ce mercredi qu’il se présentera pour un quatrième mandat à l’élection de mars 2018, dans laquelle une victoire le placerait à la tête du pays jusqu’en 2024.

+ Plus d’infos ici

 

5

Le Standard va en appel de la suspension de Sa Pinto

Au lendemain de la sanction infligée par la Commission des litiges à Ricardo Sa Pinto, le Standard a fait savoir ce mercredi matin qu’il irait en appel des trois matchs de suspension (plus 1 000€ d’amende) infligés à son entraîneur.

+ Plus d’infos ici