PROVINCE DE LIÈGE

Les recyparcs inaccessibles ce mercredi: une grève contestée par la direction d’Intradel

Les recyparcs inaccessibles ce mercredi: une grève contestée par la direction d’Intradel

Heymans – Archives

Un préposé a été agressé au recyparc de Fléron samedi dernier. Un préavis de grève a été déposé pour ce mercredi 6 décembre. Une grève contestée par la direction d’Intradel.

La direction d’Intradel nous informe ce mardi matin que «suite à l’agression d’un préposé au recyparc de Fléron ce samedi 2 décembre, la délégation CGSP a déposé un préavis de grève (avec piquets) pour ce mercredi 6 décembre.» Conséquence de cette grève: tous les recyparcs ainsi que le siège social d’Intradel seront inaccessibles.

La direction d’Intradel précise que «si elle condamne systématiquement les agressions, elle ne pense pas que cette grève soit une réponse adéquate.»

En effet, la direction rappelle que depuis plusieurs mois, «tout a été mis en place afin d’encadrer nos préposés.» Et d’énumérer, entre autres: l’implantation de caméras de surveillances diurnes et nocturnes se généralise et tous les recyparcs seront équipés fin janvier; un système de gardiennage privé, volant et aléatoire vient à présent épauler nos préposés dans les parcs sensibles (à la demande de la délégation CGSP); une nouvelle signalétique; un renfort du personnel; des formations à l’accueil et à la gestion de l’agressivité; une collaboration avec les zones de police locale; et encore des poursuites judiciaires systématiques des agresseurs.

La direction d’Intradel conclut en regrettant «les perturbations dont seront victimes les usagers.»