La Province de Liège compte 47 confréries gastronomiques. Parmi elles, La Confrérie des Friands du foie gras aux fruits de nos forêts de Chaudfontaine.

On reconnaît ses membres de prime abord à leur mise. Ils portent la tenue «améliorée» d’un gardien de troupeau de canards: un chapeau type Indiana Jones, vert ou noir, une cape mi-longue couleur lie de vin qui rappelle celle de la gelée des quatre fruits (fraise, framboise, mûre et myrtille) qui composent la liqueur qui sert à confectionner leur foie gras. La médaille en étain est «très classe», elle est carrée pour évoquer les quatre anciennes communes qui composent l’entité de Chaudfontaine. Ils sont aussi munis d’un solide bâton de berger.

Le chapitre solennel a lieu en grande pompe et dans la joie chaque troisième dimanche de novembre avec chaque fois des intronisations notamment de membres d’autres confréries.

Une fois intronisé le Friand s’engage à promouvoir et développer les produits du terroir à base de foie gras et de fruits de nos forêts. La promotion et le développement du tourisme et du thermalisme de Chaudfontaine et des environs font aussi partie de leurs missions. Le soutien financier et moral des œuvres de bienfaisance est aussi à leur programme.

La confrérie se veut pluraliste, ouverte à toutes les bonnes volontés, respectueuse des valeurs humaines de l’autre et de sa différence qui ne peut être qu’une source d’enrichissement. Voila certes un des beaux fleurons de notre folklore.