Gros plan sur l’ASBL Le Monde des possibles luttant contre l’exclusion et favorisant, à Liège, une participation active dans la vie socioculturelle, politique et professionnelle des personnes précarisées ou réfugiées.

«On agit aux côtés des personnes migrantes pour accéder aux circuits d’information, de socialisation, de reconnaissance, le projet Sirius est né d’un constat, celui de la pénurie future et programmées des métiers du web d’ici 2020. Cette formation donne aux réfugiés accès à des pistes d’emploi», explique Didier Van Meeren, coordinateur. Favoriser l’épanouissement et l’insertion des personnes migrantes socialement défavorisées. Cela sous-entend de mettre à leur disposition des outils et activités leur permettant d’avoir du plaisir, de se connaître, de découvrir leurs talents… Ils ont été une soixantaine à s’inscrire, certains ont dû abandonner pour raison familiale. Ils sont originaires de Syrie, d’Irak, du Liban, d’Afghanistan, du Togo… Depuis le 2 octobre, le projet Sirius – Liège Coding School propose cette formation inédite aux réfugiés souhaitant s’initier au codage informatique. «Le nombre élevé de candidatures témoigne qu’il existe une vraie demande en termes d’acquisition de ces compétences liées au numérique». Parmi les 69 nationalités poussant la porte de l’ASBL chaque semaine, les apprenants présentent différents niveaux en français et en informatique, l’ASBL met en place des moyens de remédier à cela aussi via des cours de français spécifiques. Depuis plus de 15 ans, l’association propose des cours de FLE et d’informatique à un public multiculturel. L’objectif visé par Sirius est de créer une coopérative sociale numérique autogérée par des personnes réfugiées. Chapeau à ce beau projet d’intégration.

Le Monde des possibles

Rue des Champs, 97 – 04 232 02 92

www.possibles.org