Tronches de vie

Marianne Grimont

L’humoriste namurois qui monte Vincent Pagé offre un seul-en-scène hilarant avec Tronches de vie. Y’a-t-il plus beau cadeau à faire à son épouse qu’une vasectomie?

Comment fabrique-t-on une carte d’identité en extrême, extrême urgence? Et si les cosmonautes du premier voyage sur la lune avaient été wallons? Comment se faire embaucher dans un restaurant chinois? Après C’est ma tournée!, spectacle inspiré de son métier de facteur, Vincent Pagé propose Tronches de vie. Une succession de tableaux cocasses et finement observés, qui présentent «de graves préoccupations contemporaines», où une poésie de l’absurde côtoie le quotidien le plus prosaïque. Narrateur hors pair, Vincent Pagé a le don de croquer des personnages immédiatement familieurs, qu’ils soient anesthésiste désinvolte, régisseur de spectacle, gérant de baraque foraine ou livreur de plats préparés à domicile. Une dizaine de capsules humoristiques qui renvoie à toutes ces tronches que chacun a pu rencontrer dans sa vie. «Quand je vis un truc, ça devient toujours une aventure, indique le comédien. J’observe le côté marrant de chaque moment. C’est ça que je raconterai au public. Il y aura aussi des sketchs plus poétiques. » Du haut de son mètre soixante-huit, à lui tout seul, l’artiste en arrive à faire croire qu’il y a foule sur le plateau! Son tout nouveau spectacle a déjà décroché une vingtaine de dates en Belgique et dans le nord de la France. Le 15 décembre à 20 h 30 au Centre culturel d’Engis. 12€.

Réservations: 085 82 47 60