Installée dans un ancien «café du coin» face à la Place Verte, la Maison des Jeunes «Serpend’Arts» offre depuis des décennies aux enfants, aux ados et aux jeunes adultes d’ici et d’ailleurs de nombreuses possibilités d’occuper de façon créative leurs temps libres.

Rencontrée lors de notre passage, Brigitte Lebeau résume: «Sur le terrain quotidien, notre équipe est composée d’une coordinatrice, de cinq animateurs et de deux ouvriers. Une cinquantaine de membres fréquentent régulièrement notre maison. Mais selon l’intérêt porté aux activités proposées, d’autres jeunes nous rejoignent de façon plus occasionnelle». Pour se divertir ou s’informer, ils n’ont ici que l’embarras du choix. Ateliers artistiques, animations culinaires, initiation au cinéma, break dance, tournoi de kicker et autres blind test ne manquent jamais d’amateurs. Mais notre interlocutrice ajoute: «Nos sorties et nos voyages attirent toujours beaucoup de monde. Le karting indoor, la patinoire, la piscine sont des rendez-vous habituels. Puis il y a aussi nos journées passées dans les Ardennes ou à l’étranger et, évidemment, nos stages de vacances». Il est vrai que l’institution, née initialement en 1958 sous forme d’un club MJT, se situe dans un quartier populaire. À deux pas, on trouve une école communale et, non loin de là, un athénée et des cités d’habitations sociales. Brigitte Lebeau conclut: «Nous avons des contacts réguliers avec d’autres institutions au sein du Collectif des Maisons de Jeunes et, ponctuellement, nous collaborons avec le Centre d’Hébergement et de Rencontres de Montignies-sur-Roc. Nous animons notamment leurs classes vertes et nous leur donnons un coup de main pour leurs grosses manifestations». Ce qui illustre une des missions premières de la maison: l’apprentissage de la vie en groupe et le souci de l’intergénérationnel.

Rens.: 065 65 98 17